1887

2003 Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2003 Numéro 1

image of Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2003 Numéro 1

Deux fois par an, les Perspectives économiques de l’OCDE analysent les grandes tendances qui marqueront les deux prochaines années. Cette édition couvre les perspectives jusqu’à la fin de 2004 et examine les politiques économiques nécessaires pour promouvoir une croissance forte et durable dans les pays membres. Les évolutions dans certaines grandes économies non membres de l’OCDE sont également étudiées.

Au-delà des thèmes traités régulièrement, on trouvera également dans cette édition cinq chapitres consacrés aux questions suivantes: le secteur télécommunications, les principales sources de divergence dans les tendances de croissance des grandes économies, comment les politiques structurelles influencent les performances du marché du travail et du marché des produits,  les caractéristiques et les tendances récentes des investissements directs étrangers, l’impact de réformes supplémentaires en matière de commerce extérieur et de réglementation sur les investissements directs étrangers et l’intégration économique au sein des pays de l’OCDE.

French German, English

.

Grèce

Le PIB réel a continué de croître fortement en glissement annuel en 2002 mais sa progression s’est ralentie au second semestre lorsque la demande tant intérieure qu’extérieure a faibli. La croissance de l’activité devrait se redresser à nouveau en 2003, tirée par une reprise de la demande étrangère et une forte progression de l’investissement. L’inflation, bien que faiblissant, devrait rester supérieure à la moyenne de la zone euro, en partie du fait de différences de positions conjoncturelles. Le déficit des opérations courantes, qui était monté à 6½ pour cent du PIB en 2002, devrait se contracter progressivement.

La réduction rapide et nécessaire du fort ratio d’endettement exige une maîtrise plus stricte des dépenses publiques primaires et une plus grande efficience de l’administration du secteur public. Les mesures récemment prises pour réformer les systèmes de sécurité sociale et d’imposition sont les bienvenues. De nouvelles réformes structurelles des marchés du travail et des produits, notamment l’ouverture plus résolue des industries de réseau à la concurrence, sont essentielles pour une croissance non inflationniste durable.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error