1887

2002 Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2002 Numéro 2

image of Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2002 Numéro 2

Deux fois par an, les Perspectives économiques de l’OCDE analysent les grandes tendances qui marqueront les deux prochaines années. Ce numéro couvre les perspectives jusqu’à la fin de 2004 et examine les politiques économiques nécessaires pour promouvoir une croissance forte et durable dans les pays membres. Les évolutions dans certaines grandes économies non membres de l’OCDE sont également étudiées en détail.

Au-delà des thèmes traités régulièrement, on trouvera également dans ce numéro quatre chapitres consacrés à des questions importantes : la détérioration des finances publiques dans la plupart des pays de l’OCDE, comment on peut  augmenter le taux d’activité des travailleurs âgés, les avantages que pourraient retirer les pays de l’OCDE de réformes visant à promouvoir la concurrence sur les marchés de produits, et pourquoi l’inflation dans certaines grandes économies à faible croissance n’a pas suffisamment baissé pour compenser les taux d’inflation plus élevés ailleurs dans la zone euro.

French German, English

.

Canada

Après s’être vigoureusement raffermie au sortir de la légère récession de l’an dernier, l’activité économique au Canada semble se poursuivre sur son élan, contrairement aux États-Unis. La croissance de l’emploi est restée forte et devrait le demeurer, mais à un rythme plus lent. Bien que certains signes d’affaiblissement soient récemment apparus, en partie en liaison avec les incertitudes mondiales, on devrait avoir l’assurance, grâce à l’expansion soutenue de la demande de consommation et à une nouvelle reprise de l’investissement des entreprises, que toute modération de l’activité sera limitée etde courtedurée, et que la croissance retrouvera des taux supérieurs au potentiel à un moment ou à un autre l’an prochain.

L’excédent budgétaire s’est sensiblement contracté et devrait rester modéré au cours des prochaines années, la marge de manoeuvre disponible pour engager de nouvelles dépenses étant de ce fait étroite. La politique monétaire est toujours expansionniste. L’économie tournant déjà pratiquement à pleine capacité et l’inflation de base se situant presque au sommet de la fourchette d’objectif, un durcissement progressif mais régulier de la politique monétaire sera nécessaire pour maîtriser les pressions exercées sur les prix.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error