1887

Les infrastructures à l'horizon 2030 (Vol. 2)

Électricité, eau et transports : quelles politiques ?

image of Les infrastructures à l'horizon 2030 (Vol. 2)
Les réseaux d’infrastructure jouent un rôle vital dans le développement économique et social. La demande d’infrastructures est appelée à sensiblement augmenter dans les décennies à venir, sous l’impulsion de facteurs majeurs de changement comme la croissance économique mondiale, le progrès technologique, le changement climatique, l’urbanisation et l’aggravation de la congestion. Les défis à relever sont multiples. Dans les pays de l’OCDE, de nombreux éléments de réseaux d’infrastructure connaissent un vieillissement rapide, les budgets publics sont de plus en plus serrés et le financement de l’infrastructure devient de plus en plus complexe. Cette publication évalue la viabilité future des modèles économiques actuels dans cinq secteurs infrastructurels : électricité, eau, transport ferroviaire de marchandises, transports collectifs urbains et transport routier. Elle propose des recommandations pratiques visant à renforcer les capacités afin de répondre aux besoins futurs d’infrastructures, notamment des mesures qui pourraient être prises par les gouvernements tant collectivement qu’individuellement pour mettre en place des cadres institutionnels, politiques et réglementaires plus favorables.

French English

.

Résumé

Les infrastructures ne constituent pas une fin en soi, mais un moyen qui permet d’assurer la livraison des biens et services nécessaires à la prospérité, à la croissance et à la qualité de vie, c’est-à-dire au bien-être, à la santé et à la sécurité des citoyens, ainsi qu’à la qualité de leur environnement. Les performances à long terme de l’économie des pays de l’OCDE, et même de l’économie mondiale, dépendront dans une large mesure de la disponibilité d’infrastructures adaptées pour soutenir la croissance et le développement social. Les investissements infrastructurels annuels qui seront nécessaires jusqu’en 2030 pour l’électricité, les transports routiers et ferroviaires, les télécommunications et l’eau représenteront vraisemblablement à 3.5 % du produit intérieur brut (PIB) mondial en moyenne

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error