1887

L'économie politique de la réforme

Retraites, emplois et déréglementation dans dix pays de l'OCDE

image of L'économie politique de la réforme

En analysant vingt tentatives de réforme structurelle menées dans 10 pays de l’OCDE, ce rapport examine pourquoi certaines de ces réformes politiques sont appliquées et d'autres non. Les études de cas présentées dans l’ouvrage illustrent un large éventail de démarches visant à la réforme de trois secteurs cruciaux : ceux se rapportant aux systèmes de retraite et à la réglementation des marchés du travail et des produits. Les facteurs clés qui dans le domaine de la politique, de l’économie et dans le cadre spécifique du processus de réforme soutiennent celle-ci ou, au contraire, l’entravent sont identifiés tandis que ces résultats font l’objet d’un recoupement effectué en utilisant un ensemble relativement simple de corrélations des rangs de Spearman. La double approche analytique – à la fois quantitative et qualitative – se révèle particulièrement édifiante pour les responsables politiques qui conçoivent, adoptent et mettent en application des réformes politiques structurelles.

French English

.

France

La réforme des retraites de 2003

Au milieu de 2003, la France a adopté une réforme majeure de son système de retraite destinée à réduire les inégalités existant entre les régimes de retraite privés et publics, à assurer la viabilité financière des deux régimes et à atténuer les importantes incitations à la retraite anticipée. Malgré une vive opposition, le gouvernement a réussi à étendre au secteur public les dispositions de la réforme de 1993 concernant les régimes de retraite du secteur privé. Pour amener les salariés à travailler plus longtemps, la durée minimale de cotisation ouvrant droit à la pension à taux plein sera allongée progressivement d’une année au cours de la période 2009-12, avec d’autres augmentations graduelles par la suite de façon à maintenir un rapport constant entre les années de cotisation et les années de retraite. Autrement dit, les autorités ont introduit une indexation partielle de la durée minimale de cotisation sur l’espérance de vie à la retraite. Avec la réforme, les personnes qui poursuivent leur activité au-delà de l’âge légal de départ à la retraite et au-delà de la durée minimale de cotisation pour avoir droit à une pension à taux plein continuent en outre d’acquérir des droits à pension. Avant la réforme, les personnes qui travaillaient plus longtemps perdaient en fait une part importante de leur patrimoine retraite net. La réforme s’est heurtée à une forte opposition et son succès doit beaucoup aux enseignements tirés des tentatives précédentes.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error