Latest Edition

2021 Études économiques de l'OCDE : Turquie 2021 (version abrégée)

Après les premiers succès de la lutte contre la pandémie et un redressement économique vigoureux, la Turquie fait face à une résurgence de cas qui met à rude épreuve le système de santé, les ressources publiques, la cohésion sociale et la viabilité macroéconomique. Les finances publiques offrent une marge de manœuvre aux autorités pour soutenir les ménages et les entreprises qui en ont le plus besoin, mais cette aide devrait être fournie dans un cadre budgétaire, quasi-budgétaire, monétaire et financier plus transparent et prévisible. Aux premiers stades de la pandémie, les lacunes du cadre macroéconomique ont pesé sur la confiance des marchés, créant des tensions au niveau des primes de risque, des mouvements de capitaux et des taux de change, ce qui a compliqué les réponses des pouvoirs publics à la crise.

De nouveaux besoins et de nouvelles possibilités d'évolution structurelle sont apparus dans le secteur des entreprises. Des réformes des marchés des produits, du travail et des capitaux, conjuguées à une large montée en gamme du système d’enseignement professionnel, permettraient d'accélérer le passage des activités économiques vers le secteur formel, si nécessaire, et favoriserait le rééquilibrage des bilans des entreprises ainsi qu’une modernisation numérique généralisée. Une trajectoire de croissance post-COVID plus forte, plus durable et plus inclusive serait alors à la portée du pays.

CHAPITRE THÉMATIQUE : LIBÉRER PLEINEMENT LE POTENTIEL DU SECTEUR DES ENTREPRISES

French English