1887

Études économiques de l'OCDE : Turquie 2010

image of Études économiques de l'OCDE : Turquie 2010

L'étude économique de l'OCDE de l'économie de Turquie pour 2010 examine les récents développements économiques, politiques et perspectives, et prend un regard particulier sur integration au marché mondeal des capitaux.

French English

.

Favoriser une saine intégration au marché mondial des capitaux

La Turquie, comme les autres pays émergents en croissance rapide, a sensiblement amélioré ses conditions d’intégration au marché mondial des capitaux avant et depuis la crise internationale. Les primes de risque et les taux d’intérêt des marchés émergents sont déterminés essentiellement par la situation mondiale de l’investissement et l’appétit pour le risque, mais le renforcement régulier des fondamentaux économiques au niveau national depuis 2000 a considérablement accru la crédibilité de la Turquie et réduit les coûts du capital. Par rapport à des pays de la même catégorie, la Turquie a bénéficié d’une forte diminution des primes de risque et d’un important recul des taux d’intérêt nationaux, mais le relèvement des notations de crédit a été comparativement plus lent. La balance des opérations en capital ayant été entièrement libéralisée, l’amélioration de l’accès de la Turquie au marché mondial des capitaux a de larges effets sur les conditions de l’offre de capital dans l’ensemble de l’économie. Les taux d’intérêt réels ont diminué et des fonds à échéance plus longue sont désormais disponibles pour un plus large éventail d’emprunteurs et d’utilisateurs. Ces facteurs soutiennent non seulement la reprise après la crise, mais servent aussi de base à une croissance à long terme plus soutenue et plus large. Les estimations de la présente Étude et les recherches théoriques confirment que les premiers déterminants des primes de risque et de la notation du crédit au niveau international sont notamment la situation budgétaire, la stabilité des prix, la performance en matière de commerce et de croissance, la qualité de la gouvernance et la stabilité politique. De nouvelles améliorations dans ces domaines aideront la Turquie à normaliser totalement son économie et à renforcer sa capacité d’adaptation et encourageront sa pleine participation au marché mondial des capitaux.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error