1887

2008 Études économiques de l'OCDE : Turquie 2008

image of Études économiques de l'OCDE : Turquie 2008

Cette édition 2008 de l'étude périodique de l'OCDE de l'économie de la Turquie examine les nouveaux défis auxquels fait face l'économie turque, y compris le passage à des politiques fiscales et monétaires, ainsi qu'une inflation favorables à la croissance, et l'amélioration de la compétitivité en encourageant la croissance du secteur formel. Cette publication inclut des liens StatLinks liant les tableaux et graphiques à des versions Excel® via internet.

French English

.

La politique monétaire

relever les défis

La politique monétaire est l’un des principaux piliers du programme de stabilisation engagé après 2001. La Banque centrale est devenue une institution autonome sur le plan opérationnel, dotée du mandat juridique d’assurer la stabilité des prix. La politique monétaire a appuyé l’assainissement budgétaire, en réduisant la prédominance de la politique budgétaire et en renforçant l’indépendance de la Banque centrale (sa capacité d’ajuster les taux d’intérêt de façon indépendante pour atteindre les objectifs d’action). L’amélioration des fondamentaux, conjuguée à un environnement mondial plutôt favorable, a entraîné une réduction de la prime de risque, attirant ainsi des entrées massives de capitaux et déclenchant une appréciation de la monnaie, ce qui a aussi facilité le processus de désinflation. L’inflation globale est tombée d’environ 70 % à la fin de 2001 à 7.7 % à la fin de 2005. Encouragée par ce succès, la Banque centrale est passée en 2006 d’un ciblage implicite de l’inflation à un ciblage explicite, et a fixé un objectif d’inflation à moyen terme de 4 %, applicable à compter de la fin de 2007. Toutefois, cet objectif s’est heurté à deux principaux écueils. D’une part, l’inertie de l’inflation a perduré et la hausse des prix des biens et services non échangeables s’est maintenue à plus de 10 %. De surcroît, l’envolée persistante des prix mondiaux des produits de base et une conjoncture mondiale plus difficile ont entravé les efforts de désinflation, maintenant l’inflation globale à des niveaux nettement supérieurs aux objectifs, ce qui a contraint la Banque centrale de durcir son action pour contenir d’éventuels effets de second tour. D’autre part, les taux d’intérêt réels sont restés élevés, ce qui a alimenté des entrées massives de capitaux et fait s’apprécier la monnaie, mais pénalisé la compétitivité des segments de l’économie à forte intensité de main-d’oeuvre. C’est pourquoi la Turquie est confrontée au dilemme classique des économies performantes en phase de rattrapage : l’inertie de l’inflation exige une politique monétaire restrictive, mais les pertes de compétitivité dépassent apparemment les capacités d’absorption et d’adaptation de pans entiers de l’économie. Dernièrement, des augmentations exogènes des prix de l’énergie et des produits alimentaires ont aggravé ce problème. Ce chapitre fait valoir que, puisque la politique monétaire, comme le stipule son mandat, se focalise sur l’inflation, le défi ne peut être relevé que si la politique monétaire est étayée par des initiatives menées dans d’autres domaines afin de donner à la Banque centrale la liberté d’action dont elle a besoin. Des instruments d’action supplémentaires devraient être utilisés à cet effet : politique de la concurrence proactive visant à réduire les coûts et les prix des services, mise en oeuvre d’un cadre de dépenses pluriannuel crédible afin de raffermir la confiance dans la stabilité budgétaire, et adoption par les employeurs et les salariés de l’objectif d’inflation comme point d’ancrage de leurs stratégies en matière de tarification et de salaires. La réussite de ces politiques atténuerait le poids qui s’exerce sur le taux d’intérêt directeur de la Banque centrale en tant qu’instrument unique pour asseoir la crédibilité de l’objectif d’inflation.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error