1887

2019 Études économiques de l'OCDE : Suisse 2019

image of Études économiques de l'OCDE : Suisse 2019

Les citoyens suisses continuent de bénéficier d'un niveau de vie élevé à de nombreux égards. La croissance économique a ralenti, mais le dynamisme du marché du travail soutient toujours les revenus et la consommation. Néanmoins, les risques qui entourent les perspectives de croissance économique s'accentuent. La politique monétaire a été très accommodante, mais la faiblesse des taux d'intérêt accentue les risques financiers. La politique budgétaire est saine et la dette est modeste. Il est possible d'exploiter davantage les marges de manœuvre disponibles sur le plan budgétaire. L'adaptation au vieillissement démographique devient urgente. Ce phénomène, conjugué à la transformation numérique, ouvrira de nouvelles perspectives à l'économie et à la société, mais il soulève également des difficultés. Les politiques publiques ne se sont pas adaptées à l'allongement de l'espérance de vie, en particulier s'agissant de l'âge légal de la retraite. Moderniser le système de retraite et réduire les obstacles à l'allongement de la vie active permettraient de garantir que les individus continuent de percevoir des revenus adéquats pendant leur retraite. Le vieillissement de la population sera également source de tensions sur les dépenses de santé, et tirera vers le haut la demande de soins de longue durée. Des mesures de maîtrise des coûts et de réduction de la fragmentation du système peuvent contribuer à préserver l'accès à des soins de qualité. La Suisse est bien placée pour exploiter les possibilités offertes par les nouvelles technologies. Réduire les obstacles à l'adoption de ces technologies, améliorer la disponibilité des informations et aider les travailleurs à s'adapter permettront aux entreprises, aux individus et aux pouvoirs publics de récolter les fruits de la transformation numérique.

THÈME SPÉCIAL : POLITIQUES POUR UNE SOCIÉTÉ VEILLISSANTE

French English

.

Faire face au vieillissement de la société en Suisse : quelles politiques ?

La société suisse vieillit et dans le même temps, l’espérance de vie s’allonge. La plupart des travailleurs prenant leur retraite aux alentours de 65 ans, le temps passé à la retraite augmente et le ratio retraités-salariés devrait grimper en flèche. Bien que porteuses d’un large éventail d’opportunités, ces évolutions vont probablement peser sur la croissance du PIB par habitant et faire progresser les dépenses publiques. Elles peuvent aussi accentuer les inégalités existantes. Ce chapitre met en lumière trois défis essentiels que devront relever les pouvoirs publics pour préserver un niveau de vie élevé au cours des prochaines décennies. Premièrement, le système de retraite assure des revenus substantiels aux retraités malgré une absence de réformes. De telles réformes doivent néanmoins être conduites de toute urgence car le système est soumis à des pressions croissantes. Deuxièmement, un certain nombre de contre incitations et d’obstacles existant sur le marché du travail et au sein du système fiscal contribuent aux départs en retraite anticipée et aux départs forcés à la retraite. Stimuler l’employabilité des plus âgés et élargir le champ des possibilités qui leur sont offertes permettrait d’atténuer les conséquences économiques du vieillissement. Troisièmement, le système de santé suisse obtient d’excellents résultats mais à un coût plus élevé que dans les autres pays, et le vieillissement ne fera qu’exacerber les pressions correspondantes. La maîtrise des coûts et l’amélioration de la coordination sont donc indispensables. Ajuster le financement des soins de longue durée pourrait améliorer l’accès à ces soins et leur qualité globale.

French English

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error