1887

2013 Études économiques de l'OCDE : Suisse 2013

image of Études économiques de l'OCDE : Suisse 2013

L'Étude économique de l'OCDE pour la Suisse 2013 examine les récents développements économiques, politiques, et les perspectives et jette un regard plus détaillé sur la croissance à long terme et la place des femmes dans l'économie.

French English

.

Favoriser une croissance durable sur le long terme

La Suisse est dotée d’une économie florissante, et a su utiliser pleinement son capital humain et physique pour conserver un niveau de vie élevé. En outre, compte tenu de la solidité de sa situation budgétaire et de la faiblesse de sa dette publique, elle est bien placée pour réussir à obtenir une croissance durable sur le long terme. L’ouverture sur l’extérieur de l’économie est une source de dynamisme. Néanmoins, la croissance de la productivité du travail est restée en deçà de celle observée dans des pays comparables au cours des dernières décennies, et la Suisse est demeurée à bonne distance de la frontière internationale de productivité multifactorielle. L’absence de concurrence au plan national reste un obstacle de taille à la croissance, et l’intensité des échanges pourrait être améliorée. L’innovation et l’entrepreneuriat sont aussi des domaines dans lesquels le bilan de la Suisse est mitigé. Il est vrai que le niveau des dépenses de recherche-développement (R-D), tant de la part des entreprises que des administrations publiques, est élevé et que les entreprises établies en Suisse sont très actives en termes de dépôt de brevets et de marques, mais la Suisse reste à la traîne en matière d’entrepreneuriat, compte tenu du nombre limité de jeunes entreprises et des obstacles administratifs importants qui entravent la création d’entreprises. Il faut améliorer les politiques publiques, afin que les petites entreprises à forte croissance puissent plus facilement mettre sur le marché de nouveaux biens et services, et créer des emplois. Sur le long terme, l’augmentation de la population devrait rester un moteur de croissance en Suisse, sachant que l’immigration représentera l’essentiel de cette augmentation. Alors qu’en Suisse, l’intégration des immigrés sur le marché du travail est très favorable par rapport à ce qu’elle est dans d’autres pays, les mesures prises à cet effet doivent être renforcées pour que l’ensemble des ressources en main-d’œuvre disponibles puisse être utilisé pleinement. Cela implique en particulier d’adopter des mesures permettant d’améliorer les résultats scolaires de tous les immigrés récents et de leurs enfants, ainsi que les possibilités offertes aux femmes de jouer un plus grand rôle.

French English

Graphs

More
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error