1887

2007 Études économiques de l'OCDE : Suisse 2007

image of Études économiques de l'OCDE : Suisse 2007

Selon les conclusions de l’édition 2007 de l’étude périodique de l’OCDE consacrée à l’économie suisse, les évolutions récentes témoignent d’une solidité persistante, mais plusieurs difficultés subsistent : excédent colossal du compte des opérations courantes, mise en place d’une politique budgétaire favorisant davantage la croissance économique, failles de la réglementation des marchés de biens et de services et nouveau renforcement de la contribution de l’immigration à la prospérité.

French English

.

L'immigration peut contribuer davantage à la prospérité

Située au centre de l’Europe, la Suisse figure parmi les pays de l’OCDE où la proportion de population étrangère est la plus élevée. Cette immigration, étroitement liée à l’attrait économique du pays, s’est fortement diversifiée ces dernières décennies avec l’arrivée par exemple de population issue de l’ex- Yougoslavie. Ces travailleurs, souvent peu qualifiés, ont cependant des difficultés d’insertion sur le marché du travail ou sur le plan social. La politique migratoire suisse a été réorientée depuis quelques années avec l’adoption de l’accord de libre circulation des personnes pour les pays de l’UE/AELE et un recrutement en provenance des pays tiers privilégiant les personnes qualifiées. Des efforts ont aussi été engagés pour améliorer l’intégration du stock de travailleurs étrangers résidant dans la Confédération. Ce chapitre, qui analyse l’impact économique de l’immigration en Suisse, évalue les mesures récentes et propose des pistes de réforme, notamment sur le plan éducatif et social, pour mieux valoriser le potentiel de cette main-d’oeuvre étrangère.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error