1887

2009 Études économiques de l'OCDE : Slovénie 2009

image of Études économiques de l'OCDE : Slovénie 2009

L'édition 2009 de l'examen périodique de l’OCDE consacré à l’économie de la Slovénie contient des chapitres qui envisagent le rétablissement d’une croissance durable au sein de l'Union monétaire, le redressement permanent des finances publiques assorti d’une plus grande efficacité et d’un meilleur fonctionnement du marché du travail, tout en valorisant le rendement des entreprises pour encourager les gains de productivité.

French Slovenian, English

.

Évaluation et recommandations

Depuis 1997, la Slovénie a bénéficié d’une croissance dynamique, et s’est régulièrement rapprochée du produit intérieur brut (PIB) par habitant moyen de la zone OCDE. Cette expansion vigoureuse a reflété un environnement entrepreneurial favorable et d’amples réformes structurelles qui ont ouvert la voie à l’adhésion à l’Union européenne (UE) en 2004. Des politiques macroéconomiques prudentes ont aussi contribué à maintenir la croissance sans créer de déséquilibres majeurs, ce jusqu’à une date récente. En particulier, l’accord social de 2002 visant à maintenir la croissance des salaires au dessous de celle de la productivité a contribué à ramener l’inflation vers le taux de la zone euro en l’espace de deux ans. Cet accord a également amélioré la compétitivité tout en évitant une dégradation marquée de la balance des opérations courantes, contrairement à ce qui s’est produit dans beaucoup d’autres économies en transition. Un strict accord de freinage des salaires publics en vigueur depuis 2004 et une application prudente de la règle de budgétisation sur deux ans ont aidé à rétablir l’excédent budgétaire en 2007. Ces évolutions positives dénotent un rattrapage durable pendant cette période. Cependant, quelques signes de surchauffe sont apparus après l’entrée dans la zone euro en 2007, qui a coïncidé avec de fortes hausses des prix des produits alimentaires et de l’énergie : l’inflation a culminé à la mi-2008 au niveau le plus élevé de la zone euro, tandis que le chômage est tombé nettement au dessous de son taux naturel estimé.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error