1887

2007 Études économiques de l'OCDE : Royaume-Uni 2007

image of Études économiques de l'OCDE : Royaume-Uni 2007

L'étude économique consacrée périodiquement par l'OCDE au Royaume-Uni mentionne l’adoption de la mondialisation par le Royaume-Uni qui a été gratifiée par une croissance et une conjoncture fortes. Or, les perspectives à court terme sont plus incertaines compte tenu des récents remous observés sur les marchés financiers. Sont examinés notamment les grands enjeux : mondialisation, amélioration des résultats scolaires, accroissement  des perspectives d’emploi pour les moins qualifiés, écart de productivité et concurrence fiscale.

French English

.

Concurrence fiscale : comment rester compétitif

Au Royaume-Uni et dans d’autres pays, les taux de droit commun de l’impôt sur les sociétés ont été abaissés, tandis que leur assiette a été élargie. Cela a renforcé l’efficience des systèmes d’imposition des entreprises. Cette baisse des taux d’imposition ne prouve pas l’existence d’une concurrence fiscale, mais elle concorde avec elle. Le Royaume-Uni a été l’un des premiers pays à réduire ses taux d’imposition et se caractérisait initialement par une forte compétitivité fiscale, mais il a été rattrapé par d’autres. Certains pays appliquent d’ailleurs aujourd’hui des taux d’imposition nettement plus bas, même si l’on tient compte de la réduction récemment annoncée du taux de droit commun de l’impôt britannique sur les sociétés, qui sera ramené de 30 % à 28 % en 2008. On examinera dans ce chapitre les options envisageables pour que le Royaume-Uni préserve sa compétitivité internationale sur le plan fiscal.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error