1887

2008 Études économiques de l'OCDE : Portugal 2008

image of Études économiques de l'OCDE : Portugal 2008
Étude périodique de l’OCDE consacrée à l’économie portugaise. L’édition 2008 porte essentiellement sur plusieurs défis fondamentaux : assainir les finances publiques, tirer le meilleur parti de l’intégration du Portugal dans l’économie mondiale et améliorer le fonctionnement du marché du travail.

French English

.

Tirer le meilleur parti de l'intégration dans l'économie mondiale

L’économie portugaise est ouverte au reste du monde, opposant peu d’obstacles formels aux échanges et à l’IDE, et cela a favorisé sa croissance dans le passé. Cependant, les résultats à l’exportation ont été décevants au cours de la décennie écoulée, l’intégration commerciale dans l’économie mondiale pourrait être plus poussée et le pays pourrait attirer davantage d’investissements directs étrangers (IDE). L’économie se trouve dans une phase d’ajustement à l’évolution accélérée du commerce mondial et elle pourrait exploiter plus pleinement les avantages de la mondialisation. On note des signes encourageants concernant la capacité du pays de mettre à profit ces possibilités, notamment une diversification croissante des produits et des marchés, l’élévation du niveau de technologie des exportations, une certaine correction du mouvement précédent de hausse des coûts unitaires relatifs de main-d’oeuvre et, récemment, des entrées massives d’IDE. Les perspectives sont plus brillantes que les années précédentes. Le gouvernement a déjà amélioré sensiblement les conditions offertes aux entreprises grâce à un large éventail de réformes, notamment le programme SIMPLEX. Il devrait cependant aller plus loin afin de faciliter l’ajustement de l’économie et de tirer un meilleur parti de l’ouverture. Il faudrait réduire les obstacles non tarifaires tels que le coût des formalités douanières, tandis qu’un assouplissement de la réglementation des marchés de produits contribuerait à rehausser l’efficience dans l’économie. Le Portugal a aussi besoin de renforcer la concurrence et d’améliorer la réglementation dans les secteurs clés d’infrastructure que sont les télécommunications, l’électricité et les transports, afin d’accroître la qualité, l’efficience et le volume des services fournis. Des initiatives en ce sens auraient un effet direct sur la compétitivitécoûts des entreprises, faciliteraient les flux d’échanges, aux plans national et international, et rendraient le Portugal plus attrayant pour l’IDE.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error