1887

2012 Études économiques de l'OCDE : Pologne 2012

image of Études économiques de l'OCDE : Pologne 2012

L'Étude Économique de l'OCDE de la Pologne 2012 examine les récents développements économiques, politiques, et les perspectives. Il comprend également des chapitres spéciaux traitent des changements climatiques et les soins de santé.

French English, Polish

.

Politiques liées au changement climatique en Pologne – minimiser les coûts de réduction des émissions

La Pologne est en voie de tenir ses engagements internationaux en matière d’émissions de gaz à effet de serre. Elle devra toutefois réduire sensiblement ses émissions à l’avenir si la proposition de la Commission européenne concernant la Feuille de route pour une économie sobre en carbone est adoptée. Les politiques mises en œuvre devraient s’attacher à exploiter au moindre coût l’important potentiel de réduction des émissions du pays, principalement lié à la forte intensité d’émissions du secteur de l’énergie et qui implique des coûts globaux de réduction supérieurs à la moyenne de l’UE, en imposant un prix unique du carbone pour toute l’économie. Cet objectif contraste avec les prix explicites et implicites actuels du carbone, qui sont très variables selon les secteurs. Une forte sensibilité aux signaux de prix du carbone fournis par le SCEQE est également essentielle à la réduction des émissions au moindre coût. En dépit des progrès significatifs accomplis par la Pologne pour se conformer aux réglementations de l’UE dans le secteur énergétique, l’importance de l’actionnariat public et l’absence de séparation effective entre les producteurs et les distributeurs d’électricité peuvent brouiller le signal de prix pour les décisions d’investissement dans les capacités de production. L’isolement du marché polonais de l’électricité impliquequ’il faudra procéder à de plus lourds investissements dans les technologies sobres en émissions pour atteindre un objectif donné de réduction des émissions, alors qu’une intégration plus poussée avec les marchés de l’électricité des pays voisins permettrait un partage plus efficient des coûts entre les différents pays. Il faudrait maintenir l’avantage coût-efficacité du système de soutien uniforme aux énergies renouvelables sous forme de certificats verts en vue de minimiser les coûts de réduction des émissions. Les politiques publiques destinées à accroître la part de l’énergie nucléaire et du gaz naturel à partir des gisements de schiste doivent tenir pleinement compte des risques d’événements extrêmes et des coûts environnementaux à court et long termes de l’utilisation du nucléaire, et intégrer pleinement les risques environnementaux potentiels induits par l’extraction des schistes bitumineux. Les politiques axées sur l’efficacité énergétique peuvent contribuer à remédier aux défaillances du marché, mais elles ne devraient pas aller jusqu’à fausser les prix relatifs du carbone.

French English

Graphs

More
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error