1887

2005 Études économiques de l'OCDE : Nouvelle-Zélande 2005

image of Études économiques de l'OCDE : Nouvelle-Zélande 2005

L'édition 2005 de l'Étude économique de l'OCDE sur la Nouvelle-Zélande traite des principaux enjeux sur lesquels doit être axée l'action publique pour consolider la réussite économique du pays. À cette fin, les autorités doivent renforcer la concurrence et la croissance de la productivité, modifier la fiscalité et la réglementation afin d'accroître l'efficacité du capital, préserver la flexibilité du marché du travail et favoriser une meilleure utilisation de la main-d'œuvre, améliorer les résultats de l'enseignement, et gérer les finances publiques de manière plus efficiente.

French English

.

Améliorer le cadre économique afin de renforcer la croissance de la productivité

Même si les marchés de capitaux et du travail fonctionnent généralement bien, le présent chapitre examine un ensemble de paramètres de l’action gouvernementale qui pourraient être redressés afin de créer des conditions encore plus propices aux gains de productivité. Les règles de taxations ont pénalisé certaines formes de financement, élevant le coût global du capital, tandis que des écarts entre les déductions d’impôt pour amortissement et l’amortissement économique ont abouti à une configuration sous-optimale de l’investissement fixe. Un recours à des mécanismes de péage de congestion permettrait une utilisation plus efficiente de l’infrastructure de transport terrestre et, en même temps, aiderait à déterminer les nouveaux investissements nécessaires. Il faudrait éliminer les obstacles au développement de nouveaux dispositifs de financement et de tarification tels que les péages et les partenariats public-privé, et choisir systématiquement les nouveaux projets routiers qui offrent le rendement social net le plus élevé. Des mesures récentes ont réduit la flexibilité du marché du travail, mais il est encore trop tôt pour en évaluer pleinement les effets. On pourrait atténuer un peu ces derniers en autorisant des périodes d’essai pour les nouvelles recrues et/ou en assouplissant les restrictions applicables aux contrats de durée déterminée. Dans la pratique, l’incidence des nouvelles règles régissant les négociations salariales est, elle aussi, encore assez incertaine et demandera à être suivie de près. Le cadre de l’innovation est généralement bien conçu mais gagnerait à un renforcement des liens entre les universités et le secteur privé ainsi qu’à une plus étroite intégration avec les politiques de l’éducation, de l’immigration et du marché du travail. La simplification des programmes de soutien public faciliterait l’activité d’innovation.

French

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error