1887

2007 Études économiques de l'OCDE : Mexique 2007

image of Études économiques de l'OCDE : Mexique 2007

L’édition 2007 de l’étude périodique de l’OCDE consacrée à l’économie mexicaine analyse les principaux défis auxquels le pays est confronté à moyen terme : consolider les finances publiques, tirer le meilleur parti de l’intégration du Mexique dans l’économie mondiale, améliorer les infrastructures (transports, télécommunications, électricité et gaz naturel, notamment) et créer des emplois en plus grand nombre et plus intéressants afin de lutter contre la pauvreté.

French Spanish, English

.

Créer des emplois meilleurs et plus nombreux et réduire la pauvreté

Une croissance économique plus vigoureuse est le moyen le plus efficace de stimuler la création d’emplois et les revenus. Au Mexique, il y a peu de contre-incitations à travailler, et le chômage déclaré est faible. Mais beaucoup de travailleurs exercent des emplois à faible productivité et mal rémunérés, souvent dans le secteur informel. À en juger par la plupart des indicateurs, les activités informelles sont généralisées et se sont développées au cours de la décennie écoulée. Un certain nombre de facteurs sont en cause. Premièrement, le faible niveau de capital humain fait qu’il est difficile pour de nombreux travailleurs d’exercer un emploi plus productif. Deuxièmement, la législation protectrice de l’emploi est relativement restrictive, ce qui réduit la demande de main-d’oeuvre dans le secteur formel et, de nombreux travailleurs licenciés ne percevant aucune aide au revenu, ils ne peuvent se permettre de rester sans emploi et acceptent la première offre d’emploi venue. Les difficultés du marché du travail sont étroitement liées à la pauvreté et à l’exclusion. La politique sociale a un rôle crucial à jouer pour promouvoir l’accès au marché du travail formel et sortir du piège de la pauvreté ceux qui en sont victimes. Ce chapitre souligne que pour favoriser la création d’un plus grand nombre d’emplois dans le secteur formel, il faut adopter une stratégie globale, comprenant une amélioration de l’efficience et de la fiabilité des services de sécurité sociale, une modernisation de la législation du marché du travail pour un meilleur équilibre entre flexibilité et protection des travailleurs,et des mesures destinées à relever le niveau des compétences en encourageant les programmes de formation efficaces. Il importe aussi que l’intervention des pouvoirs publics reste axée sur la lutte contre la pauvreté et sur la couverture des besoins sociaux de base. La cohérence entre les politiques est cruciale pour renforcer l’adaptabilité de la main-d’oeuvre, aider les travailleurs à tirer profit des nouvelles possibilités d’emploi dans le secteur formel et permettre aux catégories les plus vulnérables d’échapper à la pauvreté et à l’exclusion.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error