1887

2007 Études économiques de l'OCDE : Mexique 2007

image of Études économiques de l'OCDE : Mexique 2007

L’édition 2007 de l’étude périodique de l’OCDE consacrée à l’économie mexicaine analyse les principaux défis auxquels le pays est confronté à moyen terme : consolider les finances publiques, tirer le meilleur parti de l’intégration du Mexique dans l’économie mondiale, améliorer les infrastructures (transports, télécommunications, électricité et gaz naturel, notamment) et créer des emplois en plus grand nombre et plus intéressants afin de lutter contre la pauvreté.

French Spanish, English

.

Améliorer l'infrastructure au Mexique

Pour revivifier sa croissance globale et profiter davantage de son ouverture aux échanges commerciaux et à l’IDE, le Mexique a besoin d’améliorer l’efficacité, la qualité et la quantité, de ses pservices d’infrastructure par des réformes complémentaires. L’efficience de l’infrastructure des transports, qui se traduit par la réduction des délais de livraison et des coûts d’acheminement, exerce un impact direct sur les flux d’échanges au niveau national comme au niveau international ainsi que sur la croissance globale, tandis que l’efficience dans les domaines des télécommunications et de l’énergie, grâce à la réduction des coûts, rend les entreprises mexicaines plus compétitives. Même si des progrès ont déjà permis qu’il y ait davantage de concurrence et que la productivité soit plus forte dans le secteur des infrastructures, il est possible d’aller plus loin encore. Ce chapitre fait le point sur les progrès déjà accomplis dans le développement des infrastructures et sur les problèmes qui restent à résoudre dans les principaux secteurs et formule des recommandations spécifiques concernant les possibilités de renforcer la concurrence et d’améliorer la réglementation. Les entreprises à capitaux publics restent très présentes dans le secteur des infrastructures, et leur gouvernance et leur régulation ont besoin d’être améliorées. Il existe aussi des secteurs qui sont en principe ouverts à la concurrence, mais dans lesquels l’application de la loi pose des problèmes et la concurrence reste insuffisante. Des mesures s’imposent pour limiter les décisions arbitraires et pour instituer ou clarifier les règles d’accès aux ressources en réseau de manière à faciliter l’entrée de nouveaux participants et à stimuler la concurrence. Dans certains secteurs, il serait nécessaire de renforcer les signaux de prix en supprimant les subventions, afin de mieux orienter les décisions d’investissement et la consommation et afin d’aider l’investissement privé, tout en recourant à des aides au revenu ciblées pour répondre aux préoccupations sociales légitimes.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error