1887

2011 Études économiques de l'OCDE : Japon 2011

image of Études économiques de l'OCDE : Japon 2011

Cette édition comprend des chapitres portant sur la reprise économique, la stabilité financière, la réforme de l'éducation, et les réformes du marché du travail pour améliorer la croissance et l'équité.

French English

.

Assurer la viabilité des finances publiques japonaises

Avec une dette publique brute supérieure à 200 % du PIB, le Japon est entré en territoire inconnu sur le plan budgétaire. La correction nécessaire après des années de montée de l’endettement exigera des efforts amples et durables. Il faudra assigner une haute priorité à un programme pluriannuel d’assainissement budgétaire précis et crédible, prévoyant à la fois des coupes dans les dépenses et des augmentations de recettes, pour préserver la confiance des agents économiques et empêcher une hausse des taux d’intérêt. Compte tenu de l’ampleur de l’ajustement du solde budgétaire nécessaire pour simplement stabiliser le ratio d’endettement en 2020 – de l’ordre de 10 points de PIB – il est important de commencer à assainir les finances publiques dès que possible, tout en tenant compte de la nécessité de reconstruire les régions dévastées par le séisme qui s’est produit au large du Tohoku. La taxe sur la consommation devrait être la principale source de recettes supplémentaires, car son taux est bas et son impact sur l’activité économique moins négatif que celui d’autres impôts. Les mesures prises sur le plan fiscal devraient s’accompagner d’une réforme de la sécurité sociale qui permette de limiter les augmentations de dépenses, notamment en matière de soins de santé, et de remédier aux problèmes soulevés par le système de retraite. Étant donné la forte détérioration de la situation budgétaire du Japon depuis l’effondrement de la bulle spéculative en 1990 et l’ampleur sans précédent de son problème budgétaire, un cadre budgétaire solide est important pour renforcer la crédibilité d’un programme budgétaire à moyen terme. Pour améliorer ce cadre, il serait possible notamment de mettre en place une budgétisation pluriannuelle, de donner des fondements juridiques plus solides aux objectifs budgétaires et de créer un organe objectif indépendant du processus d’élaboration des politiques.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error