1887

2002 Études économiques de l'OCDE : Japon 2002

image of Études économiques de l'OCDE : Japon 2002

L’édition 2002 de l'Étude économique consacrée au Japon examine les développements récents, la politique et les perspectives économiques de ce pays. Elle comporte des chapitres consacrés à la réforme structurelle et aux sources de croissance.

French English

.

Capital humain, technologie et politiques sectorielles de croissance

Ce chapitre revient sur quelques aspects réglementaires cruciaux concernant les secteurs de réseau et sur des questions de politique plus directement liées à la croissance, notamment la formation de capital humain et les mesures en faveur de la R-D et de la recherche universitaire. La première section examine les réformes des secteurs de réseau – télécommunications, électricité et gaz et services postaux. Dans le contexte de la croissance, ces secteurs jouent des rôles différents. Les prix des télécommunications et la disponibilité des services sont en relation directe, via les coûts, avec la diffusion des technologies de l’information et des communications (TIC). Même si la fin des années 90 a été marquée par un engouement excessif, la diffusion des TIC semble bien agir sur la productivité et la croissance, encore que le processus soit complexe et puisse induire des gains de productivité dans les secteurs traditionnels. Le lien entre les autres secteurs de réseau et la croissance est moins direct. Les prix de l’électricité étant élevés au regard de la moyenne mondiale, une réduction des coûts sous l’action de la concurrence devrait relever le niveau d’équilibre des revenus réels et l’effet direct sur le taux de croissance serait donc temporaire. Le secteur postal est important parce qu’il contrôle un volume d’épargne considérable. Toutefois, dans d’autres pays les services de messagerie et de courrier exprès ont affiché une forte croissance. La seconde section de ce chapitre est consacrée à la formation de capital humain, qui couvre non seulement l’enseignement tertiaire mais aussi, de façon plus générale, l’acquisition de compétences jusqu’ici traditionnellement assurée par la formation en entreprise. La troisième section aborde le domaine technologique, complexe et difficile à cerner ; on examine en particulier comment la politique publique et les institutions influent sur la façon dont les entreprises renforcent leurs capacités de recherche et d’innovation. La structure d’incitations offerte aux universités semble être un déterminant important de leur comportement ; on passe aussi en revue les mesures récentes destinées à améliorer la productivité de ces institutions...

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error