2017 Études économiques de l’OCDE : Italie 2017 (version abrégée)

L’Italie sort d'une récession longue et profonde. La politique macroéconomique du gouvernement italien, la politique monétaire stimulante et la baisse des prix des produits de base ont contribué au redressement. Le Jobs Act et les exonérations de cotisations sociales ont dynamisé le marché du travail, entraînant une progression de l’emploi et de la consommation privée. La politique budgétaire modérément expansionniste soutient la croissance. Le programme de réformes structurelles a avancé de façon impressionnante. Dans différents domaines, notamment le marché du travail, le système scolaire et l'administration publique, des réformes ont été adoptées et appliquées ou sont en cours d’application. En outre, on s'est préoccupé des réformes antérieures en réduisant fortement le nombre de décrets en attente d’adoption nécessaires à leur mise en œuvre. Le rejet de la réforme de la constitution par le référendum organisé en décembre 2016 a accentué l’incertitude politique, mais le processus de réformes structurelles doit se poursuivre.

French English