1887

Études économiques de l'OCDE : Italie 2002

image of Études économiques de l'OCDE : Italie 2002

L’édition 2002 de l'Étude économique consacrée à l’Italie examine les développements récents, la politique et les perspectives économiques de ce pays. Elle comporte des chapitres consacrés à la réduction de la dette et du fardeau fiscal, à l’amélioration de l'efficacité des dépenses publiques et aux réformes pour stimuler le potentiel de croissance.

French English, Italian

.

Évaluation et recommandations

Après une courte période pendant laquelle l’activité a progressé à un taux de l’ordre de 3 pour cent, le climat économique a commencé de se dégrader à la fin de 2000, essentiellement sous l’effet de facteurs extérieurs comme le brusque ralentissement des échanges mondiaux et l’incidence négative du renchérissement de l’énergie sur le revenu des ménages. Au plan interne, les conditions économiques sous-jacentes sont restées plus favorables à la croissance, les bons résultats du marché du travail, notamment dans les secteurs des services et de la construction, soutenant la confiance des consommateurs et limitant le fléchissement de la demande intérieure. De fait, avant les attentats du 11 septembre aux États-Unis, les carnets de commandes semblaient s’améliorer. Aujourd’hui, en revanche, on prévoit un fort ralentissement à court terme, l’atonie persistant sur les marchés d’exportations, les entreprises reportant leurs projets d’investissement en raison des incertitudes mondiales grandissantes et les ménages augmentant leur épargne de précaution. En 2001, le taux annuel de croissance de l’économie italienne pourrait tomber à 1.8 pour cent, contre près de 3 pour cent l’année précédente.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error