1887

Études économiques de l'OCDE : Islande 2008

image of Études économiques de l'OCDE : Islande 2008

Étude périodique de l’OCDE consacrée à l’économie islandaise. L’édition 2008 analyse les grands défis économiques, et notamment, une efficacité accrue de la politique monétaire, comment renforcer le cadre budgétaire et l’amélioration du rapport coût-efficacité dans les soins de santé.

French English

.

Évaluation et recommandations

L’Islande a une économie prospère et flexible. Avec un revenu par habitant qui s’est accru deux fois plus vite que celui de la zone OCDE depuis le milieu des années 90, elle se classe maintenant au cinquième rang des pays membres, dépassant de plus d’un quart la moyenne OCDE. Cette performance impressionnante est due à de vastes réformes structurelles qui ont permis de déréglementer et d’ouvrir l’économie, laissant libre cours au dynamisme des entreprises, comme en témoigne leur expansion conquérante à l’étranger. L’accélération de la croissance s’est toutefois accompagnée d’une accentuation des tensions et des déséquilibres dans l’économie. La libéralisation des marchés financiers facilitant l’accès au crédit pour un coût moins élevé, l’écart positif entre la demande globale et la production potentielle s’est creusé, malgré un afflux massif de travailleurs étrangers, si bien que l’inflation et le déficit extérieur ont fait un bond. L’Islande a le taux d’endettement extérieur le plus élevé parmi les pays de l’OCDE. Cela rend l’économie vulnérable aux changements d’humeur des investisseurs étrangers, surtout dans un contexte de fragilité des marchés financiers mondiaux.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error