1887

2009 Études économiques de l'OCDE : Irlande 2009

image of Études économiques de l'OCDE : Irlande 2009

Étude économique de l’Irlande 2009. Cette édition couvre les thèmes suivants : Corriger les déséquilibres macroéconomiques récents et restaurer la stabilité financière, reconstruire les finances publiques, lutter contre le chômage de longue durée, stimuler la compatibilité et relever le niveau de vie.

French English

.

Reconstruire les finances publiques

L’ampleur de la tâche d’assainissement budgétaire qui attend l’Irlande est considérable, le solde budgétaire sous-jacent étant brusquement devenu nettement déficitaire, alors qu’il était excédentaire. L’effort d’assainissement a déjà commencé pour remédier à cette dégradation des finances publiques par le biais d’une série de mesures budgétaires d’urgence représentant près de 5 % du PIB en 2009, mais le processus d’ajustement durera plusieurs années. Les niveaux d’endettement ont très sensiblement augmenté par rapport à des niveaux initialement bas. Pour ramener le budget sur une trajectoire viable, il faudra à la fois accroître les recettes et réduire les dépenses publiques. S’agissant des impôts, cela suppose de corriger des carences structurelles qui se sont accentuées tandis que les recettes devenaient excessivement tributaires du dynamisme des prix des logements et de la construction, qui se sont effondrés, et que l’efficacité de l’impôt sur le revenu en tant que source de recettes était sérieusement remise en cause. La Commission de la fiscalité a récemment rendu compte des propositions de réforme fiscale. S’agissant des dépenses, de nombreux programmes publics ont connu un développement excessif pendant la période de forte expansion économique, et doivent maintenant être ramenés à l’équilibre avec des ressources réduites. Dans un rapport indépendant, demandé par l’État, un large éventail de coupes dans les dépenses et de réductions d’effectifs sont proposées. Pour amortir les effets de cette diminution des dépenses publiques sur les prestations de services, des gains d’efficience considérables devront être accomplis. Dans la mesure où la crise actuelle est en partie imputable à des lacunes de la procédure budgétaire, l’assainissement des finances publiques exigera également la mise en place de mécanismes renforcés de planification et de contrôle budgétaires, permettant de déterminer et de poursuivre des objectifs budgétaires à long terme de manière cohérente et viable.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error