1887

2012 Études économiques de l'OCDE : Indonésie 2012

image of Études économiques de l'OCDE : Indonésie 2012

Études économiques de l'OCDE : Indonésie 2012 examine les développements économiques récents, la politique et les perspectives économiques de ce pays. Ce rapport porte principalement sur les taxes et le développement des PME.

French English

.

Promouvoir le développement des PME

Les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) sont une source majeure d’emplois et de croissance économique en Indonésie. Elles ont contribué à la résistance de l’économie durant la crise financière de 2008-09. Cependant, bon nombre de ces entreprises souffrent d’une faible productivité, ce qui limite leur rôle dans l’amélioration des niveaux de vie. Il existe plusieurs moyens de stimuler la croissance de la productivité des MPME sur le moyen terme.Le premier moyen serait d’encourager les petites entreprises à s’engager dans l’économie formelle. Il serait utile, à cet effet, de réduire la bureaucratie en simplifiant les procédures d’octroi de licences et d’abaisser les coûts du respect des obligations fiscales. Il serait aussi important d’éviter toute hausse excessive du salaire minimum dans les provinces où il atteint déjà un niveau raisonnable. Il conviendrait par ailleurs de corriger les rigidités sur le marché du travail formel, tout en adoptant une forme de système d’indemnisation du chômage afin d’assurer les travailleurs contre le risque de perte d’emploi.Le deuxième moyen serait de stimuler l’investissement. La clarification des droits de propriété immobilière, et la mise à la disposition des informations recueillies par le bureau du crédit à toutes les institutions financières faciliteraient l’accès aux financements. En même temps, le développement d’autres solutions de financement telles que le capital-risque, le crédit-bail ou le microcrédit renforcerait l’offre de crédit. Le mauvais état des infrastructures, en particulier dans les secteurs des transports et de l’électricité, est aussi perçu comme un obstacle à l’investissement, auquel il serait possible de remédier en accroissant les dépenses publiques pour financer des projets d’infrastructure rentables.Le troisième moyen serait de rehausser la qualité des ressources humaines. Le pays souffre d’une pénurie de travailleurs qualifiés, et il faudrait mettre en œuvre des politiques visant à accroître le nombre de travailleurs disponibles et à rendre les établissements d’enseignement et de formation plus réactifs à l’évolution de la demande sur le marché du travail.L’Indonésie a depuis de longues années une politique de soutien aux MPME. Il est cependant nécessaire de clarifier les responsabilités entre les différents niveaux d’administration et au sein de l’administration centrale afin de réduire au minimum les doubles emplois et l’inefficience. Une évaluation rigoureuse des programmes existants permettrait de consolider les dispositifs en place et d’allouer les ressources publiques limitées à leurs usages les plus rentables.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error