1887

2015 Études économiques de l'OCDE : France 2015

image of Études économiques de l'OCDE : France 2015

L'Étude économique de l'OCDE pour la France 2015 examine les récents développements économiques, politiques, et les perspectives et jette un regard plus détaillé sur la concurrence et la formation professionnelles.

French English

.

Améliorer la compétitivité, le pouvoir d'achat et l'emploi en renforçant la concurrence

La France a considérablement diminué le poids des réglementations anticoncurrentielles et appliqué de façon efficace le droit de la concurrence dans le cas de pratiques anticoncurrentielles au cours des dix dernières années. Divers secteurs ont été ouverts plus largement à la concurrence et l’Autorité de la concurrence a été dotée de pouvoirs accrus. Toutefois, une réduction des contraintes pesant sur les entreprises permettrait de stimuler la concurrence dans bien des secteurs. En particulier, les procédures administratives lors des créations d’entreprises restent longues et le nombre de normes et réglementations pouvant être appliquées est substantiel alors que leur impact potentiel sur la concurrence n’est qu’imparfaitement pris en compte lors de leur élaboration et de leur mise en œuvre. La complexité du système de taxation tend aussi à pénaliser les plus jeunes et petites entreprises. Les récents efforts de simplification sont bienvenus mais demeurent encore limités. Dans le même temps, les conditions d’attribution des marchés publics pâtissent, elles, du morcellement territorial de la commande publique qui devrait être réduit grâce à la réforme territoriale en cours, tandis que les conditions d’entrée et d’exercice de nombre de professions réglementées restent relativement restrictives, notamment dans les services juridiques et dans le domaine de la santé. Dans le secteur du commerce de détail, les réformes récentes ont permis d’assouplir significativement les conditions de négociations entre fournisseurs et distributeurs, et les conditions de l’ouverture dominicale sont en train d’être réformées. Cependant, le principe d’interdiction de la revente à perte n’a pas été remis en cause, tout comme le fort encadrement de l’urbanisme commercial. Les commerçants indépendants qui contractent avec de grandes enseignes peuvent difficilement changer d’enseigne. Parmi les industries de réseaux, c’est dans le secteur des télécommunications que la concurrence a le plus progressé, mais elle reste perfectible dans les transports et l’énergie.

French English

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error