1887

Études économiques de l'OCDE : Finlande 2002

image of Études économiques de l'OCDE : Finlande 2002

L’édition 2002 de l'Étude économique consacrée à la Finlande examine les développements récents, la politique et les perspectives économiques de ce pays. Elle comporte des chapitres consacrés aux possibilités de réforme des politiques et du système fiscal finlandais pour stimuler le potentiel de croissance.

French English

.

Options pour la réforme du système fiscal finlandais

La Finlande est l’un des pays les plus égalitaires de la zone de l’OCDE. Des services sociaux généreux et d’amples transferts visent à redistribuer largement les revenus, mais une forte pression fiscale est nécessaire pour financer les dépenses publiques qui en découlent. Le système fiscal a en outre été conçu de manière à resserrer un éventail des revenus primaires déjà très étroit. Mais, comme les autres pays nordiques, la Finlande, pour remédier à l’érosion des bases d’imposition, a radicalement réformé la taxation des bases les plus mobiles au début des années 90. L’impôt sur les revenus du capital et l’impôt sur les sociétés ont été rationalisés, en réduisant nettement les taux tout en élargissant l’assiette. Malgré tout, le niveau élevé des impôts, surtout ceux qui frappent les revenus du travail, ampute encore le potentiel de croissance, suscite des arbitrages fiscaux et fausse les comportements économiques. A cet égard, les performances médiocres du marché du travail finlandais sont particulièrement révélatrices. Le système fiscal et ses interactions avec les transferts sociaux ont gravement nui à l’incitation au travail et contribué à l’apparition de fortes pénuries de maind’œuvre très qualifiée. Dans le même temps, les coûts élevés de main-d’œuvre non salariaux ont entravé la création d’emplois. Il subsiste des poches de chômage très élevé, bien que l’activité soit très soutenue depuis plusieurs années, et certaines entreprises se sont délocalisées en partie dans des pays où les coûts sont plus faibles, notamment pour des raisons fiscales. Les principaux enjeux de la réforme du système fiscal finlandais seront donc de remédier à la plus grande mobilité transnationale des assiettes fiscales tout en maintenant des services publics de haute qualité et un niveau équitable de redistribution des revenus.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error