1887

2007 Études économiques de l'OCDE : États-Unis 2007

image of Études économiques de l'OCDE : États-Unis 2007

Cette édition de l’étude périodique de l’OCDE consacrée aux États-Unis analyse les tendances économiques récentes et examine les défis auxquels le pays fait face, à savoir, les contraintes qui pèsent sur l’emploi et freinent la croissance, la viabilité budgétaire, l’endettement des ménages, l’amélioration de l’enseignement primaire et secondaire et le financement de l’enseignement supérieur. Un lien dynamique (StatLink) dirige le lecteur, pour chaque tableau, vers une page web où les données correspondantes sont disponibles en format Excel®.

« Une organisation internationale a-t-elle jamais été si percutante en si peux de mots ? Si c’est le cas, je ne n’en étais pas au courant. »  -Greg Mankiw

French English

.

L'endettement des ménages

L’endettement des ménages s’est accru de manière particulièrement rapide ces dix dernières années aux États-Unis. L’encours de leurs engagements financiers s’est hissé de 89 % de leur revenu disponible en 1993 à 139 % en 2006, ce qui représente une croissance exceptionnellement forte au regard de l’expérience passée. Bien que des hausses similaires aient eu lieu dans d’autres pays de l’OCDE, celle observée aux États-Unis a été particulièrement prononcée. Cette forte augmentation reflète dans une large mesure le dynamisme du marché du logement, l’utilisation de nouveaux instruments financiers pour extraire des liquidités du patrimoine immobilier, et l’entrée sur le marché de prêteurs disposés à accorder des crédits à des emprunteurs moins solvables. On a observé récemment une forte augmentation des défaillances parmi les emprunteurs à risque, d’où des difficultés financières parmi les prêteurs spécialisés, qui n’ont pas pour l’heure gagné d’autres marchés. L’action des pouvoirs publics a traditionnellement joué un rôle clé, en rendant plus accessible l’achat d’un logement. Le système fiscal stimule l’investissement dans le logement, mais le fait aux dépens d’autres actifs des ménages ; de surcroît, il favorise surtout les familles à revenu élevé et non les autres acheteurs de logements. Les activités des organismes parapublics de crédit hypothécaire n’ont par ailleurs guère contribué à favoriser l’accession à la propriété, mais ont débouché sur l’accumulation de volumineux portefeuilles de prêts hypothécaires, qui représentent un risque pour la stabilité du système financier et des éléments de passif éventuel considérables pour les contribuables. Diverses mesures sont recommandées en vue de réduire ces distorsions.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error