1887

2007 Études économiques de l'OCDE : États-Unis 2007

image of Études économiques de l'OCDE : États-Unis 2007

Cette édition de l’étude périodique de l’OCDE consacrée aux États-Unis analyse les tendances économiques récentes et examine les défis auxquels le pays fait face, à savoir, les contraintes qui pèsent sur l’emploi et freinent la croissance, la viabilité budgétaire, l’endettement des ménages, l’amélioration de l’enseignement primaire et secondaire et le financement de l’enseignement supérieur. Un lien dynamique (StatLink) dirige le lecteur, pour chaque tableau, vers une page web où les données correspondantes sont disponibles en format Excel®.

« Une organisation internationale a-t-elle jamais été si percutante en si peux de mots ? Si c’est le cas, je ne n’en étais pas au courant. »  -Greg Mankiw

French English

.

Financement de l'enseignement supérieur

Le système américain d’enseignement supérieur est l’un des meilleurs au monde mais il y a néanmoins des aspects à améliorer. Il semble en particulier exister des obstacles financiers de taille à l’entrée dans l’enseignement supérieur, en dépit de dépenses publiques massives visant à faciliter l’accès. Les pouvoirs publics ont proposé de s’attaquer à ces obstacles en augmentant les bourses d’études. Cependant, les bourses ont un coût budgétaire élevé, elles ont des effets négatifs du point de vue de l’efficience et de l’équité et leur efficacité n’est pas démontrée. Les déductions de l’impôt sur le revenu et les aides financières des États posent des problèmes analogues. Par contre, la meilleure pratique internationale semble converger sur les prêts étudiants, dont les remboursements varient en fonction du revenu. Les prêts remboursables selon les ressources facilitent l’accès à l’université à un coût budgétaire peu élevé, sans être une source d’inefficience ou d’iniquité comme le sont les bourses, les subventions ou les allègements d’impôt. En même temps, ces prêts ne découragent pas les étudiants ennemis du risque ou peu informés comme le font les prêts classiques. Les États-Unis ont un programme de prêts remboursables en fonction du revenu qu’il faudrait développer. La formule de remboursement pourrait être améliorée, mais le principal problème est que les plafonds de prêt sont trop bas. Un relèvement de ces plafonds, en particulier pour les prêts directs non subventionnés, favoriserait les étudiants et faciliterait l’accès à l’enseignement supérieur pour un faible coût budgétaire. Une fois mis en place un système de prêts satisfaisant, il faudrait réduire les moyens peu rentables de favoriser l’accès que sont les bourses et les déductions d’impôt.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error