1887

2010 Études économiques de l'OCDE : Espagne 2010

image of Études économiques de l'OCDE : Espagne 2010

Études économiques de l'OCDE : Espagne 2010 comprend des chapitres consacrés aux thèmes suivants : rééquilibrer l’économie, rétablir la viabilité budgétaire, réformer le marché du travail et l’action en faveur d'une utilisation durable de l'eau.

French English

.

Action en faveur d'une utilisation durable de l'eau

L’Espagne fait un usage intensif de ses ressources naturelles en eau, surtout en agriculture, grâce aux très nombreux barrages qu’elle a mis en place. L’extraction de ces ressources a dans une large mesure atteint ses limites, d’autant qu’elles devraient continuer de diminuer sensiblement à l’avenir sous l’effet du changement climatique, notamment dans les régions sèches du pays. Les coûts d’exploitation à grande échelle d’autres formes d’approvisionnement en eau, comme le dessalement et le recyclage de l’eau, restent bien supérieurs aux tarifs payés aujourd’hui par les consommateurs. Dans ces conditions, le gouvernement a admis la nécessité de recentrer la politique de l’eau sur la gestion de la demande, pour faire en sorte que les ressources disponibles soient affectées aux usages les plus efficients et prioritaires. Il existe d’importants gisements d’économies d’eau, en particulier dans l’agriculture où le rendement de l’eau d’irrigation est souvent faible. Le gouvernement a subventionné l’adoption de techniques d’irrigation plus efficientes, pour un coût budgétaire considérable, ce qui a contribué à une légère réduction de la consommation d’eau d’irrigation ces dernières années. Néanmoins, le bas niveau des prix de l’eau, conjugué à l’attribution gratuite des concessions, fait encore obstacle à une utilisation efficiente des ressources en eau. Les prix de l’eau devront encore augmenter afin de refléter pleinement les coûts de fourniture du service, ainsi que le coût de rareté et les coûts environnementaux des prélèvements d’eau. Pour une meilleure prise en compte de la rareté de l’eau, il conviendrait entre autres d’adopter progressivement des instruments économiques tels que la mise aux enchères des concessions et d’éliminer certains obstacles aux échanges de concessions entre les usagers. Une régulation par comparaison des compagnies des eaux contribuerait à accroître l’efficience des services de distribution d’eau et de traitement des eaux. De nouvelles mesures s’imposent pour mettre fin aux prélèvements souterrains excessifs, à commencer par une meilleure surveillance et l’instauration de redevances sur les prélèvements d’eau dans les aquifères surexploités.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error