1887

2005 Études économiques de l'OCDE : Chine 2005

image of Études économiques de l'OCDE : Chine 2005

La première Étude économique de l’OCDE consacrée à la Chine fait le point sur l’évolution encourageante des réformes structurelles en Chine, qui ont permis d’enclencher un processus durable de développement économique. L’étude montre également les domaines dans lesquels la réforme doit encore se poursuivre. L’amélioration du cadre applicable au secteur privé, les réformes du marché du travail, le vieillissement démographique, la réforme du secteur public et le système financier, tels sont les principaux thèmes traités.

French English

.

Réformer le système financier pour soutenir l'économie de marché

Ce chapitre porte sur les modifications qui devront être apportées au système financier chinois pour qu’il puisse satisfaire de manière adéquate les besoins d’un secteur privé en pleine expansion, et offrir aux particuliers des instruments d’épargne diversifiés. Bien des progrès ont été accomplis dans la mise en place d’établissements financiers fonctionnant selon les lois du marché, de même que dans l’amélioration de leurs capacités internes d’évaluation et de gestion des risques, et le marché des actions comme celui des obligations d’État ont connu une expansion rapide. Les institutions essentielles constitutives d’un système de réglementation efficace ont été créées, et les autorités de réglementation mettent judicieusement à profit les normes et pratiques internationales dans le cadre de leur action. Au cours de la période à venir, réformer le système financier suppose de relever cinq grands défis liés entre eux. Premièrement, il faudra faire face aux handicaps dont a hérité le système bancaire, à savoir le volume très important de ses créances improductives et sa faible capitalisation. Deuxièmement, la structure du système bancaire devra être réformée, afin qu’il puisse davantage soutenir la sphère réelle de l’économie. Troisièmement, il faudra continuer à étoffer les marchés de capitaux et à encourager l’expansion des investisseurs institutionnels. Quatrième défi à relever, et à tout prendre le plus important, il s’agira de renforcer la capacité des établissements financiers à se comporter en entreprises commerciales et à gérer les risques avec prudence, tandis que le cinquième consistera à poursuivre l’amélioration des structures de contrôle, afin de limiter les risques systémiques. Ces défis sont d’autant plus redoutables que la Chine est en pleine transition d’une économie étatique vers l’économie de marché.

French

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error