1887

2008 Études économiques de l'OCDE : Canada 2008

image of Études économiques de l'OCDE : Canada 2008
Étude périodique de l’OCDE consacrée à l’économie canadienne. Les deux premiers chapitres évaluent la situation économique du pays et les mesures adoptées pour faire face à la modification des termes de l’échange, au vieillissement de la population et au changement climatique. Les sections suivantes portent sur la réforme de la fiscalité, la viabilité à long terme du secteur énergétique et la modernisation de la politique agricole du Canada.

French English

.

Adapter les politiques macroéconomiques à la fin du cycle d'expansion

L’économie canadienne a grandement bénéficié de l’envolée des cours des produits de base observée ces dernières années, même si l’appréciation du taux de change qui en a résulté a mis à rude épreuve les régions centrales, caractérisées par une assise économique plus équilibrée. L’économie a toutefois démontré sa capacité d’adaptation et est entrée dans la phase actuelle de turbulences économiques mondiales dans une position enviable. Malgré le ralentissement attendu en 2008, l’activité devrait rebondir en 2009 et sortir de la crise du crédit relativement indemne. D’après les prévisions de référence, le taux de croissance du PIB devrait être nettement au-dessus du niveau correspondant à une récession – quoique inférieur au rythme d’expansion potentiel – tant en 2008 qu’en 2009. À un horizon plus éloigné, l’économie canadienne est exposée à des risques significatifs, liés aux déséquilibres considérables des paiements courants qui s’accentuent au niveau mondial depuis un certain temps, en particulier aux États- Unis. Néanmoins, la nécessité d’essuyer ces tempêtes macroéconomiques à court et moyen termes ne doit pas détourner les autorités des problèmes structurels à long terme cernés dans les précédentes Études. L’évolution récente des marchés du crédit est riche d’enseignements que la banque centrale et les autorités de réglementation des marchés de capitaux peuvent mettre à profit pour renforcer l’efficience, la stabilité et la transparence du système financier. En outre, compte tenu de la prochaine vague de départs en retraite des membres de la génération du « baby boom », les responsables de la politique budgétaire doivent améliorer la maîtrise des dépenses, accélérer le remboursement de la dette et mettre de côté une part plus importante des recettes tirées actuellement de l’exploitation des ressources naturelles, en vue de préparer l’économie aux conséquences budgétaires des changements démographiques.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error