1887

Études économiques de l'OCDE : Canada 2006

image of Études économiques de l'OCDE : Canada 2006

Dans l’édition 2006 de son étude de l’économie du Canada, l’OCDE constate que les performances économiques de ce pays sont excellentes mais qu’il devrait veiller, pour les conforter, à améliorer sa productivité et à garantir la pérennité de ses politiques de protection sociale. Après avoir passé en revue les évolutions économiques récentes, l’étude examine les différents éléments de l’environnement des entreprises, notamment la fiscalité, la concurrence sur les marchés de produits et les marchés financiers. Elle fait le point sur la situation de l’innovation et la stratégie suivie par le Canada dans ce domaine et considère les moyens de stimuler l’innovation pour améliorer les performances économiques. Le chapitre consacré à la politique budgétaire signale la nécessité de moderniser les mécanismes de péréquation prévus par les accords conclus entre l’Etat fédéral et les Provinces et note que l’administration fédérale devrait cesser de tenter d’empiéter sur les domaines de compétence des Provinces. Le dernier chapitre présente une étude détaillée des programmes de protection sociale.

French English

.

Innovation et performance économique

L’innovation joue un rôle clé dans le progrès économique et l’élévation du niveau de vie. Le point essentiel pour encourager l’innovation est d’instaurer des conditionscadres propices à l’épanouissement des entreprises. Ce chapitre examine les aspects les plus spécifiques de l’innovation au Canada, en vue de déterminer quelles améliorations pourraient être apportées aux politiques publiques. Sont d’abord étudiées les performances canadiennes en matière d’innovation, relativement bonnes sur le front des produits mais moins satisfaisantes en ce qui concerne les procédés. La stratégie d’innovation du pays est axée sur le savoir, les compétences, le milieu de l’innovation et l’innovation dans les collectivités. Les activités publiques de recherche-développement (R-D) doivent être régies par une stratégie intégrée, alors que les généreux crédits d’impôt accordés aux entreprises pour la R-D doivent être réexaminés. Une plus grande attention est accordée actuellement à la commercialisation de la R-D. Une main-d’oeuvre qualifiée et talentueuse contribue à la diffusion de l’innovation dans l’économie, mais si le Canada dispose de suffisamment de scientifiques pour satisfaire la demande actuelle, il manque d’individus dotés de compétences en gestion, commercialisation et autres domaines liés aux affaires. Les pouvoirs publics favoriseraient également la diffusion de l’innovation en relevant les niveaux généraux de littératie et de compétences nécessaires à la vie courante. Des dispositifs de cofinancement judicieusement conçus encourageraient les individus à prendre part aux programmes d’éducation et de formation des adultes. Enfin, le marché du capital risque fonctionnerait mieux si les avantages fiscaux accordés aux sociétés à capital de risque de travailleurs étaient supprimés.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error