1887

Études économiques de l'OCDE : Canada 2006

image of Études économiques de l'OCDE : Canada 2006

Dans l’édition 2006 de son étude de l’économie du Canada, l’OCDE constate que les performances économiques de ce pays sont excellentes mais qu’il devrait veiller, pour les conforter, à améliorer sa productivité et à garantir la pérennité de ses politiques de protection sociale. Après avoir passé en revue les évolutions économiques récentes, l’étude examine les différents éléments de l’environnement des entreprises, notamment la fiscalité, la concurrence sur les marchés de produits et les marchés financiers. Elle fait le point sur la situation de l’innovation et la stratégie suivie par le Canada dans ce domaine et considère les moyens de stimuler l’innovation pour améliorer les performances économiques. Le chapitre consacré à la politique budgétaire signale la nécessité de moderniser les mécanismes de péréquation prévus par les accords conclus entre l’Etat fédéral et les Provinces et note que l’administration fédérale devrait cesser de tenter d’empiéter sur les domaines de compétence des Provinces. Le dernier chapitre présente une étude détaillée des programmes de protection sociale.

French English

.

Adapter le cadre de politique budgétaire et les arrangements financiers dans la Fédération

Le présent chapitre examine la soutenabilité des arrangements financiers au sein de la Fédération canadienne. Les résultats budgétaires sont actuellement parmi les meilleurs de l’OCDE, mais certaines améliorations du cadre budgétaire, tant à l’échelon fédéral qu’à celui des provinces, pourraient aider à préparer l’économie à faire face plus aisément aux difficultés à long terme qu’entraînera l’augmentation des dépenses au titre de la santé et des soins de longue durée. Par ailleurs, des prévisions à long terme au niveau des administrations publiques aideront à vérifier si les politiques actuelles sont compatibles avec les besoins futurs du Canada. La Fédération a, jusqu’à présent, atteint son objectif et s’est assuré que les provinces et territoires disposent de revenus suffisant pour délivrer des services publics comparables à niveau de taxation similaire. Cependant, les arrangements en vigueur entre les administrations fédérale et provinciales ne seront peut-être pas viables à moyen terme. Il y aurait avantage à simplifier le système de transferts et à renforcer la responsabilité des divers niveaux d’administration. De plus, le système actuel de péréquation a besoin d’être adapté à l’évolution structurelle en cours et à l’importance grandissante du secteur de l’énergie.      

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error