1887

2020 Études économiques de l'OCDE : Belgique 2020

image of Études économiques de l'OCDE : Belgique 2020

La Belgique obtient de bons résultats dans de nombreuses dimensions économiques et du bien-être, mais les risques sont en train de s’accumuler. Entretenir la dynamique des réformes permettra de stimuler la résilience de l’économie belge. La reconstitution des marges de manœuvre budgétaires doit rester une priorité pour faire face au défi du vieillissement de la population. La forte croissance du crédit immobilier et un relâchement des critères de prêts nécessitent des mesures prudentielles adéquates. Le taux d’emploi reste modeste et les mutations de la nature du travail peuvent accentuer les écarts existants selon le statut socio économique ou la région d’emploi. L’augmentation des pénuries de main-d’œuvre dans certains secteurs sont le signe qu’il faut mieux faire coïncider les compétences avec les besoins sur le marché du travail. Une réforme des allocations de chômage et des prestations liées à l’exercice d’un emploi permettrait d’augmenter les incitations au travail. Stimuler la croissance à moyen terme nécessite des gains de productivité via une diffusion plus rapide des technologies et une plus grande exposition des entreprises à la concurrence.

THÈME SPÉCIAL : RÉPONDRE AUX DÉFIS DU MARCHÉ DU TRAVAIL

French English

.

Répondre aux défis du marché du travail

La création d’emplois a contribué à faire reculer le chômage, mais le marché du travail belge demeure confronté à de nombreux défis. Les taux d’emploi restent bas en raison d’obstacles tels que le faible niveau des compétences et le manque d’incitations au travail. En outre, les mutations du travail vont obliger les travailleurs à s’adapter plus vite. Ce chapitre présente une analyse détaillée des actions à mener en priorité pour relever ces défis, en s’appuyant notamment sur les constatations de la Stratégie de l’OCDE pour l’emploi. L’une des priorités sera de faire en sorte que chaque travailleur ait accès à la formation tout au long de la vie, en prévoyant des allocations complémentaires pour les travailleurs en situation de désavantage. Pour améliorer les transitions vers l’emploi, il convient de généraliser l’utilisation des outils de profilage des risques individuels. Une réforme des allocations de chômage et des prestations liées à l’exercice d’un emploi permettrait de combiner plus harmonieusement aide au revenu et incitations au travail. La réforme de certains aspects de la législation en matière de protection de l’emploi, tels que ceux liés aux licenciements collectifs, et du système de formation des salaires amènerait davantage de flexibilité. Bien que la Belgique ait accompli des progrès notables sur le plan de la fiscalité et des besoins d’aide sociale associés à l’emploi atypique, quelques écarts persistent vis-à-vis des travailleurs réguliers.

French English

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error