1887

2017 Études économiques de l'OCDE : Belgique 2017

image of Études économiques de l'OCDE : Belgique 2017

La Belgique obtient de bons résultats dans de nombreux domaines économiques et sociaux. Cela étant, en dépit de plusieurs réformes importantes ces dernières années, les gains de productivité récents ont été sensiblement réduits depuis la crise. Une meilleure productivité est primordiale pour soutenir l’élévation des niveaux de vie et soutenir une croissance plus inclusive. Les clés d’une embellie de la productivité résident dans une meilleure dynamique des entreprises, la réduction de l'inadéquation des compétences, la promotion de la mobilité sur le marché du travail, l'amélioration des infrastructures publiques et la promotion de l’innovation.

Si dans l’ensemble, les niveaux d’instruction sont élevés, certaines populations souffrent d’une insuffisance de qualifications, notamment celles issues de milieux socioéconomiques modestes ou de l’immigration. L’insertion sur le marché du travail des immigrés – surtout des femmes et des travailleurs âgés et peu qualifiés – est relativement faible. Une meilleure capacité du système éducatif à doter les élèves issus de milieux défavorisés des compétences nécessaires aurait des effets positifs sur l'inclusivité. De nouvelles initiatives pour diminuer les charges sociales sur les bas salaires aideraient à améliorer la situation des actifs peu qualifiés sur le marché du travail. La formation en cours d’emploi et le recours accru à des horaires variables pourraient renforcer encore le taux d’emploi et de productivité des travailleurs plus âgés.

Les gains de productivité et l’inclusivité dépendront de l’investissement dans les équipements collectifs et les infrastructures physiques. Les investissements dans les infrastructures de transport pour soulager les blocages autour des grandes agglomérations, favoriseraient la productivité et les objectifs environnementaux. Étant donné le niveau élevé de la dette publique, ces investissements pourraient être financés par des réductions des dépenses publiques inefficaces, la mise en place de frais d'utilisation ou l'utilisation de sources de financement privées.

THÈMES SPÉCIAUX : AMÉLIORER LE CLIMAT DES AFFAIRES ; COMPÉTENCES ET CROISSANCE DE LA PRODUCTIVITÉ

 

French English

.

Améliorer et mobiliser les compétences pour renforcer la productivité et l'inclusivité

Le niveau élevé de qualification et de compétence de la main d’œuvre a été un élément déterminant de la productivité et de la prospérité en Belgique. Ce chapitre examine les politiques de compétence qui pourraient aider a accroitre la productivité et l’inclusivité. L’accroissement de la productivité nécessite la mise en place de cadres d’action en faveur des salariés seniors pour encourager leur participation à la formation continue, améliorer leurs conditions de travail et tenir compte de leurs besoins en matière d’aménagement du travail qui leur permettaient de rester plus longtemps sur le marché de l’emploi.. La mise en place d’institutions visant à favoriser une répartition plus efficiente des élèves et des compétences concourra également à soutenir la productivité. Pour améliorer l’inclusivité, la Belgique doit développer l’accès et la participation à l’enseignement supérieur, notamment pour les élèves issus de milieux défavorisés. La numérisation offre d’immenses possibilités d’accroître la productivité du travail, mais pertube les relations de travail. Elle appelle des mesures qui encouragent le renforcement des compétences en TIC et l’adaptation des régimes d’imposition et de prestations sociales à la progression des emplois à la demande liés à l’utilisation de plateforme numérique.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error