1887

Études économiques de l'OCDE : Belgique 2013

image of Études économiques de l'OCDE : Belgique 2013

Études économiques de l'OCDE : Belgique 2013 examine les développements récents, la politique et les perspectives économiques de ce pays. Ce rapport comprend également des chapitres consacrés aux politiques mises en place pour améliorer les infrastructures et le rapport coût-efficacité du système de santé.

French English

.

Améliorer l'utilisation des infrastructures pour réduire les coûts de la congestion et les conséquences pour l'environnement

Les infrastructures de transport sont bien développées, mais l’expansion du trafic domicile–travail et l’accroissement du volume des marchandises transportées les soumettent à une pression grandissante, ce qui conduit, aux heures de pointe, à certaines des pires situations de congestion observées dans la zone de l’OCDE et à une dégradation de la qualité de l’air dans les centres-villes. Les investissements destinés à remédier aux goulets d’étranglement bénéficieraient d’analyses coûts-avantages plus systématiques que celles actuellement réalisées. Les choix d’investissement auraient également tout à gagner d’un renforcement de la coordination entre l’administration fédérale, chargée de l’infrastructure ferroviaire, et les régions, chargées des routes, des ports et des voies d’eau intérieures. Le développement des infrastructures pourrait toutefois ne répondre que partiellement aux problèmes. La densité du trafic est favorisée par les importantes subventions accordées pour couvrir les frais de déplacement domicile-travail et une politique efficace par rapport aux coûts consisterait à accroître la tarification de la congestion à la fois dans les transports routiers et dans les transports ferroviaires afin de réduire les encombrements et de remédier aux externalités négatives en termes d’incidences sur l’environnement et de coûts pour l’économie. Les amples obligations de service public contribuent également au faible taux de récupération des coûts et devraient être assujetties à une évaluation plus systématique. Les investissements dans les infrastructures des voies d’eau intérieures visent le transfert vers ce mode de transport d’une partie du transport de marchandises par la route et le rail. Le transport routier de marchandises contribue néanmoins à la congestion et un système de péage routier plus ambitieux que celui prévu actuellement pour les camions est nécessaire.

French English

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error