1887

Études économiques de l'OCDE : Belgique 2009

image of Études économiques de l'OCDE : Belgique 2009

L'étude périodique de 2009 consacrée à la Belgique examine comment ce pays doit faire face à la crise économique. Elle comporte des chapitres sur la viabilité budgétaire, l’amélioration du fédéralisme budgétaire, la réforme du système fiscal et la promotion de la concurrence.

French English

.

Promouvoir la concurrence afin d'affermir la croissance économique

Les prix d’un grand nombre de biens et de services sont plus élevés que dans d’autres pays, signe de la faiblesse générale des pressions exercées par la concurrence. Le gouvernement a récemment introduit plusieurs réformes destinées à renforcer le cadre de la politique de concurrence. Néanmoins, pour tirer tout le profit de marchés concurrentiels, les réformes mises en oeuvre devraient être complétées par un certain nombre de mesures additionnelles. Les pouvoirs de l’Autorité de concurrence peuvent être encore renforcés. Son degré effectif d’indépendance (sensiblement rehaussé par la récente réforme) et son obligation de rendre compte devraient faire l’objet d’un suivi de manière à évaluer si de nouvelles mesures s’imposent à cet égard. Dans le commerce de détail, les réglementations restreignant la concurrence protègent toujours les entreprises en place contre l’arrivée de nouveaux concurrents et freinent la diffusion de nouveaux modèles économiques et de nouvelles technologies. Les efforts de réforme dans les industries de réseau demeurent parcellaires. Dans les secteurs de l’énergie et des télécommunications, les problèmes tiennent surtout aux positions dominantes des opérateurs historiques et à l’incapacité des autorités de régulation des industries de réseau à instaurer des conditions égales pour tous de manière à permettre l’arrivée de nouveaux concurrents et le développement de la concurrence. Dans d’autres secteurs, comme les services postaux et le transport ferroviaire, d’importantes mesures de libération sont toujours en attente. Globalement, les régulateurs sectoriels ont besoin de plus d’indépendance et de plus de pouvoirs pour contrer le comportement anticoncurrentiel des opérateurs historiques, et il est nécessaire d’améliorer la communication entre les autorités de régulation. Ces mesures devraient contribuer à assurer la base nécessaire pour porter la croissance de la productivité au meilleur niveau.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error