1887

2013 Études économiques de l'OCDE : Autriche 2013

image of Études économiques de l'OCDE : Autriche 2013

Études économiques de l'OCDE : Autriche 2013 examine les développements récents, la politique et les perspectives économiques de ce pays. Ce rapport comporte un chapitre consacré au bien-être à long terme.

French English

.

En Autriche, le PIB n'est qu'un indicateur partiel du bien-être

En Autriche, le bien-être matériel et la qualité de vie sont élevés. Un mouvement constant de convergence vers un PIB par habitant élevé a permis une nette amélioration du revenu disponible des ménages. Parallèlement, grâce à une redistribution importante et efficace, les inégalités de revenu et le taux de pauvreté sont faibles. à cela s’ajoutent une augmentation du temps disponible pour les loisirs, en particulier du temps passé à la retraite, un faible taux de chômage, une bonne qualité de l’environnement, un allongement de l’espérance de vie, un réseau de soutien social efficace et un haut niveau de bien-être subjectif. L’Autriche doit ces résultats à un modèle unique en son genre, qui associe des conditions favorables au dynamisme du secteur privé, une priorité accordée à la prise en charge familiale des enfants ou des membres de la famille dépendants, une offre développée de services publics et un système de partenariat social efficace. Le degré de stabilité auquel l’Autriche est parvenue, particulièrement remarquable pour une petite économie ouverte, a peut-être concouru à la qualité de vie élevée constatée dans le pays. Un certain nombre de faiblesses existent cependant. Ainsi, les travailleurs âgés et non qualifiés et, surtout, les personnes issues de l’immigration, sont plus éloignés du marché du travail. Les résultats en matière d’éducation et de santé ne sont pas supérieurs à la moyenne de l’OCDE et des inégalités sont observées. Les services aux familles restent dans une large mesure le domaine réservé des femmes, qui, malgré la résorption de l’écart de niveau d’instruction avec les hommes, rencontrent de plus en plus de difficultés à concilier vie professionnelle et familiale et sont confrontées à un gros écart de rémunération par rapport aux hommes. Les parents isolés et les personnes issues de l’immigration ne semblent pas avoir bénéficié autant que les autres de l’amélioration du bien-être. Pour plusieurs dimensions du bien-être, les différences entre les personnes issues de l’immigration et le reste de la population sont supérieures à celles observées dans le pays moyen de l’OCDE.

French English

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error