1887

Études économiques de l'OCDE : Australie 2012

image of Études économiques de l'OCDE : Australie 2012

L'Étude économique de l'OCDE pour Australie 2013 examine les récents développements économiques, politiques, et les perspectives et jette un regard plus détaillé sur les prélèvements et transferts et sur le renforcement les capacités d'adjustement de l'économie et les performances de productivité.

French English

.

L'adaptation de l'économie australienne au boom minier et au développement de l'Asie

L’Australie procède actuellement aux ajustements requis par les transformations fondamentales de son tissu économique associées à l’appréciation sans précédent des termes de l’échange, l’essor du secteur minier et un taux de change réel très élevé. Toutes ces évolutions sont liées à la croissance rapide de l’Asie et notamment de la Chine, et à la demande de matières premières qui en résulte. Elles ont eu de profondes répercussions sur l’économie ; ainsi, elles ont induit une forte progression des revenus, accru les tensions sur les capacités productives susceptibles de menacer la stabilité macroéconomique, et entraîné d’importantes modifications structurelles tant sur les plans sectoriels que régionaux du fait de la concentration géographique des activités minières dans le pays. Depuis le début du boom minier récent, les questions posées par le développement d’une économie à plusieurs vitesses occupent, de fait, une place centrale dans le débat économique en Australie. L’ajustement du pays au boom minier a jusqu’à présent eu des effets favorables, même s’il a imposé d’importantes contraintes, notamment dans les secteurs exportateurs non miniers. Le développement de l’Asie crée des défis et opportunités allant au-delà d’une simple hausse des termes de l’échange, car l’émergence progressive d’une classe moyenne nombreuse ayant des besoins à satisfaire élargira les marchés existants et en ouvrira de nouveaux. Pour tirer le meilleur parti des mutations en cours, il convient de favoriser un redéploiement sans heurt des ressources dans l’économie. La stratégie budgétaire à moyen terme doit mieux tenir compte de l’accroissement probable de la volatilité de l’économie et de sa plus grande dépendance à l’égard des fluctuations des termes de l’échange. Les réformes fiscales ont un rôle utile à jouer pour faciliter les ajustements structurels à l’oeuvre, et la flexibilité du marché du travail doit impérativement être préservée.

French English

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error