1887

2008 Études économiques de l'OCDE : Australie 2008

image of Études économiques de l'OCDE : Australie 2008

L’étude économique de 2008 consacrée périodiquement à l’Australie analyse les thèmes suivants : comment augmenter l'offre de la main d’œuvre, améliorer les résultats dans le domaine de l’éducation, le fonctionnement des marchés des produits et du travail et  la gestion de l'eau.

French English

.

Améliorer les résultats dans le domaine de l'éducation

L’Australie est relativement bien placée dans les comparaisons internationales des systèmes d’enseignement, à en juger notamment par les notes obtenues aux épreuves du PISA, et ses établissements d’enseignement supérieur attirent un nombre croissant d’étudiants étrangers. L’enseignement et la formation professionnels jouent un rôle important dans la formation postsecondaire et les qualifications qu’ils confèrent permettent aux intéressés de s’insérer ou de se réinsérer dans l’emploi ou bien d’accéder à un autre cycle de formation. Mais un certain nombre de problèmes subsistent. Il importe au premier chef de rendre le système moins complexe et moins compartimenté et de s’attaquer à la question des carences de l’offre et de la sous-représentation des enfants issus de milieux défavorisés dans le dispositif d’éducation et d’accueil des plus jeunes, compte tenu du rôle que jouent les premières années de formation dans la suite du parcours scolaire. L’un des défis majeurs consiste à réduire le retard des élèves moins performants, tout en améliorant le niveau global de maîtrise de l’écrit et du calcul. À cet égard, une plus grande autonomie des établissements et une amélioration de la qualité pédagogique pourraient se révéler utiles. Le renforcement de la capacité du système d’enseignement et de formation professionnels de faire face au manque de maind’oeuvre qualifiée représente un autre objectif prioritaire. Le faible taux d’achèvement des cours de formation est un autre enjeu auquel est confronté ce secteur. Enfin, l’assouplissement du cadre d’action des autorités publiques dans le domaine de l’enseignement supérieur pourrait favoriser la flexibilité et la diversité en permettant à ce système de prendre davantage en compte les besoins du marché de l’emploi et les problèmes posés par la mondialisation. Le nouveau gouvernement considère comme hautement prioritaire l’action à mener pour promouvoir un système éducatif de haut niveau, en mesure de réagir rapidement à l’évolution des besoins en matière de qualifications. La « Révolution de l’éducation », soutenu par le Conseil des gouvernements australiens (COAG), vise à introduire des réformes dans tous les secteurs du système; elle se propose notamment de réduire la fracture scolaire dont souffre la population autochtone.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error