1887

Études économiques de l'OCDE : Australie 2006

image of Études économiques de l'OCDE : Australie 2006

Dans l’édition 2006 de son étude de l’économie de l’Australie, l’OCDE constate que les réformes ont permis d’améliorer les performances de l’économie et sa résilience, mais qu’il reste encore des difficultés à surmonter, notamment réduire l’écart de productivité et augmenter le taux d’activité. Différents chapitres traitent des relations fiscales entre les différents niveaux d’administration, de la poursuite de la réforme des services d’infrastructure, de l’assouplissement des conditions d’emploi et de l’amélioration des incitations au travail, en particulier pour les travailleurs âgés et les femmes chargées de famille.

French English

.

Enjeux structurels à long terme

En termes de PIB par habitant, l’Australie a régulièrement amélioré son classement parmi les pays de l’OCDE depuis le début des années 90. Elle devance aujourd’hui tous les pays du G7, à l’exception des États-Unis. Le présent chapitre examine les principaux enjeux auxquels les autorités vont devoir faire face pour préserver ces bons résultats. Pour déterminer les actions à entreprendre, il importe de tenir compte du cadre général du fédéralisme budgétaire qui revêt une importance décisive dans de nombreux domaines exerçant une très forte influence sur la performance à long terme. Comme c’est le cas dans la plupart des autres pays de l’OCDE, le vieillissement de la population risque de ralentir l’amélioration des niveaux de vie au cours des années à venir. Pour compenser cet effet négatif, il importera de mener des politiques propres à favoriser des gains de productivité rapides et à accroître l’utilisation de la main-d’oeuvre. Des comparaisons internationales sont utilisées pour évaluer les évolutions récentes et pour mettre en évidence les faiblesses auxquelles il faudrait remédier. S’agissant de la productivité, des mesures doivent manifestement être prises pour améliorer la concurrence sur les marchés de produits en termes de services et d’infrastructures, ainsi que pour accroître la flexibilité du marché du travail par une simplification des relations professionnelles et une amélioration des qualifications des travailleurs. Il serait possible d’accroître l’offre de travail parmi les parents isolés, les femmes chefs de famille, les handicapés et les travailleurs de plus de 55 ans. L’Australie est mieux placée que la plupart des pays pour faire face aux pressions budgétaires induites par le vieillissement car elle se trouve dans une situation initiale favorable et ses engagements au titre des retraites publiques s’accroissent de façon relativement modérée. Les principales pressions du côté des dépenses devraient en fait venir du secteur de la santé.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error