1887

Débattre des enjeux : les nouvelles approches face aux défis économiques

image of Débattre des enjeux : les nouvelles approches face aux défis économiques

Comment mettre à profit le nouvel élan international incarné par la COP21 et les indiscutables Objectifs de développement durable (ODD) ? Plus que jamais, nous devons redoubler d’efforts pour promouvoir une nouvelle réflexion sur les politiques à suivre et sur les nouvelles approches à adopter face aux grands défis qui s’annoncent. Nous devons embrasser des cadres d’action plus ambitieux, concevoir des outils plus efficaces et proposer des politiques plus pointues qui prennent en compte la complexité et le caractère multidimensionnel de ces défis. L’objectif est de parvenir à mieux appréhender la façon dont les économies fonctionnent et d’élaborer des stratégies qui mettent en pratique les conclusions dégagées. La réflexion engagée avec l’initiative de l’OCDE relative aux Nouvelles approches face aux défis économiques (NAEC) remet en question nos hypothèses et nos conceptions du fonctionnement de l’économie. Cet ouvrage propose une synthèse d’opinions exprimées à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Organisation sur la façon dont l’initiative NAEC peut contribuer à la réalisation des ODD, et décrit de quelle façon l’OCDE met ses capacités en matière de statistiques, de suivi et d’analyse sectorielle au service de la communauté internationale. Les auteurs explorent également en quoi l’économie mondiale devra se transformer, ainsi que les « mutations tectoniques » de long terme que subissent les individus, la planète, la productivité globale et les institutions.

French English

.

Nouvelles approches face aux défis économiques au siècle des villes

Notre siècle est celui des villes. Dans les pays de l’OCDE, deux personnes sur trois vivent aujourd’hui dans une ville de 50 000 habitants ou plus. En dehors de la zone OCDE, la part des citadins est légèrement plus faible, mais l’urbanisation progresse rapidement. Si plus de la moitié des habitants de la planète vivent en zone urbaine à l’heure actuelle, cette proportion atteindra 60 % en 2030 et 70 % en 2050 d’après les estimations des Nations Unies. Les villes sont d’importants vecteurs de la performance économique et leur apport à cet égard devrait s’amplifier. Dans les pays de l’OCDE, les zones métropolitaines de plus de 500 000 habitants sont à l’origine de 55 % du PIB et de plus de 60 % de la croissance économique. Grâce aux économies d’agglomération et à la forte concentration de capital humain, la plupart des villes affichent des niveaux de productivité plus élevés que les pays dans lesquels elles se trouvent. Alors que beaucoup de pays de l’OCDE ont vu la croissance de la productivité ralentir ces dernières années, mettre pleinement à profit le potentiel des effets d’agglomération qui font progresser la productivité peut engendrer de nouvelles sources de croissance.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error