1887

Vers une croissance pro-pauvres

Orientations à l'intention des donneurs

image of Vers une croissance pro-pauvres
Pour les donneurs de l'aide au développement, l’objectif de croissance favorable aux pauvres appelle à un changement de comportement, et une action, même renforcée, s’inscrivant dans la continuité du passé n’y suffira pas. L'étude Vers une croissance pro-pauvres, centrée sur la croissance favorable aux pauvres, recense les principaux obstacles à l’instauration d’une telle croissance et propose des politiques et des stratégies pour les surmonter. Les recommandations qui y sont formulées visent à induire un changement de comportement chez les donneurs et à rehausser ainsi l’efficacité de la coopération pour le développement. Dans cet ouvrage, une attention particulière est prêtée au rôle du développement du secteur privé, de l’agriculture et des infrastructures vers une croissance favorable aux pauvres. Ces divers domaines, que de nombreux donneurs ont négligés dans les années 90, suscitent aujourd’hui un regain d’intérêt dans le cadre du programme d’action international pour le développement. Il expose aussi une méthodologie pour la conduite d’appréciations préalables de l’impact sur la pauvreté, outil qui se révélera précieux pour tous ceux qui souhaitent optimiser l’effet des actions de développement en matière de réduction de la pauvreté.

French English

.

Évaluer les effets des infrastructures sur la promotion d'une croissance pro-pauvres

L’OCDE s’emploie à ce que les donneurs harmonisent davantage leurs pratiques. Dans ce cadre, l’Équipe de projet InfraPoor recommande que les donneurs favorisent, pour chaque secteur infrastructurel, le recours plus systématique aux systèmes informatisés de gestion, aux appréciations préalables de l’impact sur la pauvreté, aux dispositifs de suivi et autres. L’application effective des principes directeurs passe par des données et indicateurs de bonne qualité, par des analyses et un suivi approfondis. Les appréciations préalables augmentent en effet les chances de voir les projets favoriser une croissance pro-pauvres, tandis que le suivi est indispensable pour s’assurer que le calendrier des travaux est respecté et corriger les défauts de conception identifiés. Enfin, la phase d’évaluation permet de tirer des enseignements utiles pour l’avenir et de rendre compte aux investisseurs et aux parties prenantes des actions menées. La situation actuelle est loin d’être parfaite : on note une hétérogénéité des méthodes et instruments utilisés pour accomplir les mêmes tâches, les donneurs ont de multiples exigences vis-à-vis des pays partenaires et, enfin, les ressources manquent pour la gestion et l’analyse des données. Le présent chapitre propose quelques pistes pour remédier à ces difficultés.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error