1887

Renforcer le secteur privé dans les pays en développement

L'expérience des pays du Mékong

image of Renforcer le secteur privé dans les pays en développement

Cet ouvrage examine comment les l'administration peuvent mieux exploiter les mieux exploiter les possibilités offertes par la mondialisation et contribuer à l’amélioration de l’emploi pour et faire reculer la pauvreté. Telles sont quelques-unes des questions auxquelles cette étude tente de répondre. Plus précisément, on y analyse la façon dont les entreprises locales peuvent s'insérer dans les chaînes de valeur mondiales, accéder à des marchés éloignés et plus rentables et, grâce aux relations qu’elles entretiennent avec leurs clients, améliorer leurs capacités. Cet ouvrage s’appuie sur des études de cas. Il accorde une place privilégiée à quelques secteurs et examine l’expérience des pouvoirs publics et des entreprises dans la région du Mékong. En partant d’exemples concrets au niveau des entreprises et des secteurs dans des contextes nationaux spécifiques, il souhaite tirer des conclusions sur les meilleurs moyens de soutenir le développement du secteur privé dans les pays en développement.

French English

.

Conclusions et conséquences pour l'élaboration des politiques

OECD Development Centre

Ce chapitre résume les conclusions de cette étude, les met en perspective et expose leurs principales implications pour les pouvoirs publics et les bailleurs. Au vu des résultats présentés dans le chapitre 2 et de ceux qui se dégagent au chapitre 3 grâce aux études par pays, il apparaît que les pouvoirs publics et les bailleurs devraient mettre l’accent sur le renforcement des capacités des entreprises à produire avec efficacité et à s’intégrer à des CVM. Outre la nécessité de mettre en place un environnement macro-économique stable et d’améliorer l’environnement des affaires, les autorités peuvent prendre les devants pour favoriser le renforcement des capacités et la formation d’interdépendances. Ces interventions, dont il faut soigneusement évaluer le coût et la faisabilité, doivent être conçues et mises en oeuvre en étroite coopération avec le secteur privé. La Thaïlande et, dans une moindre mesure, le Vietnam, offrent des exemples encourageants : les associations professionnelles du secteur privé y sont puissantes et jouent un rôle clé sur le plan de l’information et de l’assistance. Les bailleurs apportent l’assistance technique dont il est grand besoin et contribuent au financement des infrastructures. Dans ce domaine, les approches multi-bailleurs coordonnées, alignées sur les priorités locales et axées sur le renforcement des capacités des entreprises semblent être celles qui fonctionnent le mieux. Cependant, les problèmes de base — répartir les responsabilités entre les bailleurs et veiller à ce qu’un financement adéquat et prévisible soit disponible pour la mise en oeuvre — doivent être traités en premier lieu.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error