1887

Pour un soutien international aux États en sortie de crise

Repenser les politiques, changer les pratiques

image of Pour un soutien international aux États en sortie de crise

Un milliard et demi de personnes sur la planète vivent dans des pays touchés par des cycles répétés de violence et d’insécurité. Ces pays font face à d’immenses défis extraordinaires dans leur transition d’une situation de conflit à une situation de paix. Le soutien international peut jouer un rôle fondamental dans ce type de contextes mais il peine pour l’instant à fournir des résultats probants.

Ces orientations présentent des recommandations claires pour de meilleures pratiques visant à améliorer la rapidité, la flexibilité, la prédictibilité et la gestion du risque de l’aide dans les situations de transition.

French English

.

Réaliser les changements nécessaires dans un contexte de risque

Les États en situation de fragilité et de conflit doivent faire face à des difficultés et des risques particuliers auxquels les approches actuelles du développement et de l’action humanitaire ne permettent pas de répondre comme il convient. Ce chapitre explique pourquoi ces approches sont inadaptées et avance notamment les principales raisons suivantes : i) l’existence d’une architecture fragmentée de l’aide qui fait que la réponse est dispersée entre de multiples mandats institutionnels et lignes budgétaires; ii) des politiques et des procédures en matière d’engagement international et de gestion des risques qui ne sont pas adaptées au contexte; iii) l’incapacité des acteurs internationaux d’appuyer une définition rigoureuse des priorités, faute de prise en main à l’échelon national du processus de planification et d’objectifs convenus au niveau international pour les stratégies de transition vers le développement, iv) des instruments d’aide qui font double emploi et manquent de cohérence. Un certain nombre de recommandations sont formulées sur les moyens d’adapter les méthodes de gestion des risques pour assurer un engagement efficace, dont un plus grand recours aux approches conjointes pour l’évaluation et la gestion des risques et la simplification des modalités de l’engagement.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error