1887

Politiques en faveur des PME : Moyen-Orient méditerranéen et Afrique du Nord 2018

Évaluation intermédiaire des principales réformes en faveur des PME

image of Politiques en faveur des PME : Moyen-Orient méditerranéen et Afrique du Nord 2018

Ce rapport présente une analyse approfondie des principales réformes entreprises entre 2014 et 2018 pour promouvoir le développement des très petites, petites et moyennes entreprises dans huit économies du Sud du Bassin méditerranéen (Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Autorité Palestinienne et Tunisie).

Le rapport se concentre sur cinq domaines stratégiques pour l’élaboration des politiques en faveur des PME : les définitions des PME, les statistiques et les institutions, mais aussi comment améliorer l'environnement des affaires pour les PME et les entrepreneurs, favoriser l'accès au financement et soutenir les start-ups et la croissance des PME, sans oublier bien sûr le développement du capital humain entrepreneurial.

Le rapport vise à présenter des bonnes pratiques et à indiquer les domaines dans lesquels des efforts supplémentaires sont nécessaires. Il fournit des conseils précieux aux gouvernements, aux organisations du secteur privé, aux organismes multilatéraux et aux autres parties prenantes. Il s’agit de redoubler d’efforts afin de soutenir les PME, qui sont autant de vecteurs essentiels de l’emploi et de la compétitivité. Cela est particulièrement pertinent dans une région qui s'efforce de stimuler la diversification économique, la création d'emplois et l'inclusion des jeunes et des femmes dans l'économie.

Ce rapport est le fruit d’une collaboration étroite entre les gouvernements, l'OCDE, la Fondation européenne pour la formation et la Commission européenne.

French English, Arabic

.

Soutenir les start-ups et la croissance des PME

Ce chapitre se concentre sur trois facteurs spécifiques susceptibles d’être des moteurs importants du développement du secteur privé dans les économies MED : la disponibilité et l’accessibilité des services d’appui aux entreprises, la facilité d’accès aux marchés publics pour les PME et les mesures d’internationalisation des PME, notamment par les exportations.Dans l’ensemble, cette évaluation intermédiaire a constaté l’existence d’un grand nombre de programmes et d’initiatives, mais très peu de preuves de leurs résultats. Cela pourrait suggérer 1) que ces initiatives en sont restées au stade des déclarations d’intention sans stratégies claires pour que les PME en bénéficient ; 2) que les efforts pour relier les actions et les résultats n’ont pas été suffisants et qu’il n’y a pas de données disponibles sur le degré auquel les PME ont bénéficié des nombreuses initiatives menées dans ces trois domaines ; ou 3) un mélange des deux.Cette évaluation intermédiaire propose aux économies MED les actions suivantes : 1. Consolider et diffuser des informations complètes sur les programmes de soutien aux PME et à l’entreprenariat fournis par différentes institutions (agences gouvernementales, prestataires du secteur privé, bailleurs de fonds, etc.).2. Publier les résultats de ces inventaires et les rendre facilement accessibles à leurs bénéficiaires par des moyens simples comme des brochures, et par des mécanismes complets tels que les observatoires des PME.3. Mettre en œuvre des systèmes de passation électronique des marchés publics et suivre dans quelle mesure les mesures spécifiques adoptées ont réellement profité aux PME (par exemple, en matière de division des appels d’offres, assouplissement des conditions d’achat, versement d’acomptes, etc.). Les observatoires de la passation des marchés publics pourraient être un outil utile pour évaluer l’efficacité de ces mesures. Ils pourraient être reliés aux observatoires des PME.4. Mieux relier les stratégies de promotion des exportations aux mesures concrètes permettant aux PME de tirer parti de ces stratégies, et mieux suivre si les exportations ou le commerce en général (exportations et importations) augmentent effectivement et dans quelle mesure ces résultats profitent aux PME (accès à des intrants de meilleure qualité, meilleur accès aux marchés, etc.).

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error