1887

Perspectives économiques en Afrique 2009

Synthèse

image of Perspectives économiques en Afrique 2009

Les Perspectives économiques en Afrique passent en revue la situation économique et établissent des prévisions sur l’évolution à court terme de 47 pays africains qui représentent 99 % de la production économique du continent et 97 % de sa population. Les Perspectives s’appuient sur une analyse par pays fondée sur un cadre analytique unique. Ce cadre commun comprend un exercice de prévision pour l’année en cours et les deux années suivantes utilisant un modèle macroéconomique simple et une analyse du contexte politique et social. Il comprend également une synthèse comparative des perspectives des pays africains, qui replace l’évolution des économies africaines dans le contexte économique mondial. Cette édition des Perspectives a pour thème central l’innovation et les technologies de l’information et des communications (TIC) en Afrique. Elle présente un panorama complet de leur diffusion et de leur utilisation sur le continent africain. Une annexe statistique vient compléter l’ouvrage.

French Portuguese

.

Maroc

OECD Development Centre

DANS UNE CONJONCTURE INTERNATIONALE de plus en plus difficile, le Maroc reste confiant dans les importants programmes de réforme mis en place ces dernières années. La crise financière et économique devrait exercer ses effets sur quatre piliers de l’économie nationale : les exportations, les investissements directs étrangers (IDE), les transferts des Marocains résidents à l’étranger (MRE) et le tourisme. Les autorités misent néanmoins sur le dynamisme de la demande interne, une pluviosité augurant d’une bonne performance du secteur agricole. La solidité du secteur financier, ainsi que les programmes de développement sectoriel en cours, devraient permettre à l’économie marocaine de surmonter les effets de la crise internationale sans trop de séquelles, même si la récession annoncée dans les pays européens, principaux partenaires commerciaux du Maroc, aura vraisemblablement d’importantes répercussions. En 2008, malgré la crise, l’économie marocaine a affiché un taux de croissance de 5.7 pour cent, porté par une croissance de 13.1 pour cent de la valeur ajoutée du secteur primaire. Quant au PIB agricole, sa croissance a été de 6.1 pour cent sur la même période. On prévoit un léger fléchissement de la croissance en 2009, avec un taux de 5.4 pour cent qui devrait se maintenir l’année suivante.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error