1887

Perspectives économiques en Afrique 2009

Synthèse

image of Perspectives économiques en Afrique 2009

Les Perspectives économiques en Afrique passent en revue la situation économique et établissent des prévisions sur l’évolution à court terme de 47 pays africains qui représentent 99 % de la production économique du continent et 97 % de sa population. Les Perspectives s’appuient sur une analyse par pays fondée sur un cadre analytique unique. Ce cadre commun comprend un exercice de prévision pour l’année en cours et les deux années suivantes utilisant un modèle macroéconomique simple et une analyse du contexte politique et social. Il comprend également une synthèse comparative des perspectives des pays africains, qui replace l’évolution des économies africaines dans le contexte économique mondial. Cette édition des Perspectives a pour thème central l’innovation et les technologies de l’information et des communications (TIC) en Afrique. Elle présente un panorama complet de leur diffusion et de leur utilisation sur le continent africain. Une annexe statistique vient compléter l’ouvrage.

French Portuguese

.

Kenya

OECD Development Centre

LA CROISSANCE DU PIB A ÉTÉ DE 2.6 pour cent en 2008, en net ralentissement, mais elle devrait rebondir à 5 pour cent en 2009 et à 4.3 pour cent en 2010 (prévisions). Le ralentissement de 2008 est dû, en partie, aux violences post-électorales qui ont affecté la plupart des secteurs de l’économie au cours du premier trimestre. L’économie est ensuite repartie au cours des deuxième et troisième trimestres, mais elle a ralenti à nouveau pendant le dernier trimestre en raison de la crise financière mondiale. Au nombre des secteurs qui ont enregistré une croissance positive figurent les industries manufacturières, l’électricité et l’eau, le commerce de gros et de détail ; la pêche, en pleine expansion, a été la locomotive du rétablissement du deuxième trimestre. La construction, les mines et les carrières, de même que l’administration publique, se sont pour leur part développées plus vite au cours de la première moitié de 2008. La croissance soutenue du secteur des travaux publics a été étayée par des chantiers au long cours, comme des routes ou l’extension de l’aéroport inter - national Jomo-Kenyatta, tandis que les mines et les carrières ont bénéficié de la demande en matériaux de construction suscitée par ces programmes.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error