1887

Perspectives économiques en Afrique 2003

image of Perspectives économiques en Afrique 2003

L'objectif de cette ouvrage est de passer en revue la situation économique et les évolutions probables à court terme d'un certain nombre de pays africains selon un cadre analytique unique. Ce cadre commun comprend un exercice de prévision pour l'année en cours et l'année suivante utilisant un modèle macro-économique simple, ainsi qu'une analyse du contexte politique et social. Il propose en outre une synthèse comparative des perspectives des pays africains, et replace l'évolution des économies africaines dans le contexte économique mondial. Une annexe statistique complète l'ouvrage. Cette publication intéressera les décideurs des pays africains et des pays de l'OCDE, que ce soit dans le secteur public ou privé (organismes d'aide, investisseurs et hauts fonctionnaires des pays bénéficiaires de l'aide).

French English

.

Botswana

OECD Development Centre

91

Le Botswana est aujourd’hui salué pour sa croissance remarquable et la prudence de sa politique macro-économique. Au cours des 35 dernières années, ce pays qui comptait parmi les moins avancés, avec 90 pour cent de la population vivant d’une agriculture souvent soumise aux aléas de la sécheresse et un revenu par habitant de 360 dollars environ, est devenu un pays à revenu moyen, dont 50 pour cent de la population active travaille dans le secteur formel. Il s’agit d’une petite économie dotée d’importants gisements de diamants, et dont la bonne gouvernance a permis de mettre les ressources au service de la croissance et du développement. Le Botswana continue de mettre en place des réformes et des mesures visant à renforcer et à diversifier son économie, afin qu’elle ne soit plus dépendante de la production de diamants. Depuis quelques décennies, il affiche une croissance économique soutenue : le PIB réel a enregistré une progression de 9.2 pour cent, en 2000/01. On estime que la croissance s’est ralentie, à 5.1 pour cent environ en 2001/02, et devrait s’établir à 6.1 pour cent en 2002/03, principalement parce que la production de diamants devrait atteindre un palier. En outre, la croissance sera freinée par les effets de la pandémie de VIH/sida. Malgré ses performances économiques remarquables, et plusieurs initiatives relatives au bien-être social et à la mise en place de filets de protection sociale, ce pays souffre d’un des taux d’infection par le VIH/sida les plus élevés du monde…

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error