1887

Perspectives économiques de l'Amérique latine 2012

Transformation de l'État et développement

image of Perspectives économiques de l'Amérique latine 2012

La solide performance économique de l’Amérique latine depuis 2003 rend possible la transformation de l’État au service d’un développement inclusif à long terme. Dans ce contexte, cette édition des Perspectives économiques de l’Amérique latine étudie la réforme de l’État et recommande une action immédiate pour mettre en place de meilleures politiques publiques au service du développement.

French Spanish, English

.

Sommaire

OECD Development Centre

La forte croissance de l’économie latino-américaine depuis 2003 permet aux pays de la région d’envisager des programmes ambitieux de politiques publiques, afin de réduire les risques et de tirer profit des présentes opportunités de développement. Malgré la grande différence de dynamique économique entre l’Amérique du Sud, d’un côté, et l’Amérique centrale, le Mexique et les Caraïbes, de l’autre, la demande extérieure soutenue (notamment des économies émergentes telles que la Chine), généralement conjuguée à des demandes intérieures vigoureuses, ont permis à la région d’atteindre une croissance annuelle moyenne d’environ 5 % sur la période 2003-081. Ces performances sont également le fruit d’une gestion macroéconomique adéquate qui a, dans bien des cas, créé une marge budgétaire permettant d’affronter les effets de la crise financière mondiale sans mettre en péril la solvabilité budgétaire (Figure 0.1). Entre 2000 et 2007, les pays latino-américains ont diminué leur dette publique de 15 points du PIB, en moyenne, et sont passés d’un déficit budgétaire de 2.4 % du PIB à un excédent de 0.4 %. La gestion macroéconomique et la hausse des prix des produits primaires exportés ont renforcé la stabilité macroéconomique, et fourni aux gouvernements les ressources nécessaires à la mise en oeuvre des politiques visant à diminuer la pauvreté et à faciliter l’accès aux services de base ; ces facteurs ont également permis que la crise soit moins profonde et la reprise plus rapide que dans les pays de l’OCDE. Alors que l’on s’attend toujours à une croissance lente pour ce dernier groupe, la croissance de l’Amérique latine est estimée à 4.4 % en 2011 et 4 % en 20122. Ainsi, les conditions sont réunies pour que les pays latino-américains élaborent et mettent en oeuvre des politiques publiques afin de saisir les opportunités de développement à long terme, tout en diminuant les risques à court et moyen terme.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error